Kery James invité du "Gros Journal" : le combat continue ! [vidéo]

/ le 28 septembre 2016
Key James dans le Gros Journal : le combat continue !
A l’occasion de la sortie de son nouvel album, Mouloud Achour reçoit Kery James sur le plateau du Gros Journal.

Le 30 septembre 2016 sort Mouhammad Alix, le 8ème album solo de Kery James, en référence au célèbre boxeur Mohamed Ali. Un homme qu’il prend pour modèle, confie-t-il à sur le plateau de Canal+, décoré comme un ring en guise de clin d’œil.

Plus qu’un grand boxeur, c’était surtout pour moi un homme qui a su dire non, à un moment où il était difficile de dire non. Qui a refusé d’aller combattre au Vietnam.


 

 

Pour le rappeur qui incarne le « rap conscient », dénoncer les inégalités est devenu un fil conducteur. En écho à l’actualité, Kery James n’hésite pas à dire ce qu’il pense. La vie dans les banlieues, la stigmatisation des femmes musulmanes, les politiques, le terrorisme… tout y passe.

 « Lequel d'entre eux peut jeter la pierre à Cahuzac ?
Racailles !
Claude Guéant, Racailles !, Balkany, Racailles !, Jean-François Copé, Racailles !
Philippe Bernard, Racailles !, Harlem Désir, Racailles !, Alain Juppé, Racailles !
Tous ceux que j'ai cité ont été condamnés
Ce sont les mecs de cités qu'ils traitent comme des damnés
Racailles ! »

Extrait de son titre Racailles

 

Il évoque également le climat difficile dans lequel évoluent ceux qui font partie « de la deuxième France », autrement dit ceux qui ne sont pas « des Français de souche comme on dit ». Et admet envisager de s’installer ailleurs :

Quel est le sens d’acheter dans un pays qui m’a discriminé à l’origine en tant que Noir, ensuite m’a discriminé en tant que banlieusard, m’a discriminé même en tant que rappeur (…) et aujourd’hui me discrimine en tant que musulman ?


 

Malgré tout, le rappeur renouvelle son souhait de « créer des ponts entre les deux Frances ». A travers son titre Négritude, il désire parler de symboles forts qui rassemblent les gens.

Je me suis rendu compte qu’il y a  beaucoup de jeunes qui ne connaissent pas Thomas Sankara, les Black Panthers ou même Martin Luther King. Et je pense que le clip va pousser certains à s’intéresser à l’histoire.


 

 


Crédit photo : capture vidéo

 

+ de Kery James sur le Mouv'

/ le 28 septembre 2016

Commentaires