Kendrick Lamar s'en prend-il à Drake sur "Compton" ? Décryptage du "beef"...

/ le 07 août 2015
Kendrick Lamar : s'en prend-il à Drake sur "Compton" ?
L'album de Dr. Dre enfin disponible, il est temps de le disséquer. Plusieurs éléments interpellent : parmi eux, certains textes de Kendrick Lamar qui semblent viser directement.. Drake ! Décodage des textes et de ce qui ressemble à la plus grosse rivalité du rap US en 2015.

Décidément, même lorsqu'il n'est pas sous les feux de la rampe, Drake trouve toujours le moyen de faire l'actualité. 

On aurait pu penser que la sortie du dernier album de Dr. Dre relèguerait le rappeur canadien au second plan après ses joutes verbales contre Meek Mill qui ont sécoué le web début août 2015, et pourtant... Voilà que son nom se retrouve mêlé à l'un des plus gros projets de l'année sans même qu'il n'apparaisse dessus.

La raison ? Présent sur trois titres de Compton, Kendrick Lamar aurait écrit quelques rimes destinées à "Drizzy". Sur Darkside/Gone et Deep Water extraits de Compton, Lamar semble s'en prendre au rappeur de Toronto. En effet, dans ses couplets, il mentionne le chiffre "6" (le surnom de Toronto et donc le chiffre fétiche de Drake), une embrouille, et se compare même à un grand requin blanc capable de sentir une goutte de sang. Jugez plutôt...

Sur Darkside/Gone

You scared of my heist now/ But still I got enemies giving me energy/ I wanna fight now/ Subliminals sending me all of this hate/ I thought I was holding the mic down. (trad : Tu as peur de mon butin maintenant / Mais j'ai encore des ennemis qui me donnent de l'énergie / Je veux me battre maintenant /  Des messages subliminaux remplis de haine / Alors que je pensais déchirer au micro.)


 

Sur Deep Water

Feel's like your drowning, don't you ? / About a hundred miles down in that ocean / It's over, shoulda never jumped in / If you can't swim (if you can't swim, if you can't swim) / Oh my God, where's a life guard when you need one? (trad : Tu as l'impression de te noyer n'est-ce pas ? A mille lieues sous l'océan / C'est fini tu n'aurais jamais dû plonger / Si tu ne sais pas nager / Oh mon dieu, où est le garde côte quant tu as besoin de lui ?)


 

Motherfucker know I started from the bottom (trad : cet enfoiré sait que j'ai commencé en bas de l'échelle)


 

 

Les origines du "beef"

Cela fait maintenant quelques temps déjà que des rumeurs de piques interposées entre les deux rappeurs circulent. Tout a commencé avec le couplet de Kendrick sur le titre Control de Big Sean dans lequel il déclare vouloir tuer tous ses concurrents.

And that goes for Jermaine Cole, Big K.R.I.T., Wale, Pusha T, Meek Mill, A$AP Rocky, Drake, Big Sean, Jay Electron', Tyler, Mac Miller / I got love for you all but I'm tryna murder you niggas.


 

 

Une attaque à laquelle Drake a répondu avec des paroles assassines sur le remix de Sh!t de Future, sans pour autant nommer le Californien explicitement.

I hear you talk about your city like you run that / And I brought my tour to your city, you my son there nigga. (trad : Je t'ai entendu parler de ta ville comme si tu la dominais / J'ai ramené ma propre tournée chez toi, tu es mon enfant)


 

 

Les piques subliminales ont continué sur d'autres titres tel que Used To pour Drake ou Pay For It, et King Kunta pour Kendrick. 

Flash forward vers août 2015. L'histoire dira si les piques de Kendrick Lamar entendues sur Compton sont vraiment destinées à Drake. Et si c'est le cas, le Canadien ne devrait pas s'en sortir aussi facilement que face à Meek Mill...

 


 

Crédits Photo : EPA/MAXPPP


Plus d'infos sur Kendrick Lamar, ici.

/ le 07 août 2015

Commentaires