Joey Bada$$ livre le titre le plus puissant et engagé de sa carrière ! [audio]

/ le 20 janvier 2017
Joey Bada$$ livre le titre le plus puissant et engagé de sa carrière
Pour le nouveau single de son album "AABA", Joey fait très fort et clashe Trump le jour de son investiture.

À seulement 22 ans, le benjamin du rap US a déjà parcouru un bon petit bout de chemin. Une tournée avec ScHoolboy Q, un rôle dans Mr Robot, un nouvel album en préparation et un premier single d’or avec Devastated. Pas le temps de niaiser pour Joey Bada$$.

D’ailleurs en parlant de son âge, aujourd’hui c’est son anniversaire. Ce serait une super nouvelle si ça tombait pas le jour de l’investiture de ce cher Donald Trump (qu'on embrasse tendrement). Et comme c’est dans les moments difficiles qu’on fait les meilleures chansons, Joey en a profité pour lâcher une petite bombe pendant l'inauguration.

La bombe en question s’appelle Land of the Free et c’est le son le plus engagé de sa carrière déjà bien remplie. Il s’agit d’une tribune en l’honneur de Martin Luther King Jr. Le fondateur de Pro Era est au meilleur de sa forme avec un texte magnifique et une prod de dingue. Du très très bon travail.


Dans ce son explicitement politique produit par Kirk Knight et Adam Pallin, Joey se penche sur l'état actuel des choses - de l'imminente « Trumpocalypse » aux assassinats insensés de Noirs en « Amérikkka » (kkk comme Ku Klux Klan). Il s’interroge sur la validité des constructions sociales, sur le racisme ambiant et les inégalités tenaces.

300-plus years of them cold shoulders
Yet 300 million of us still got no focus
Sorry America but I will not be your soldier
Obama just wasn't enough—I need some more closure
And Donald Trump is not equipped to take this country over 


Le rappeur revient sur la brutalité policière, l'inexpérience du président entrant, les outils d’oppression employés par l’État par le passé... Il en profite pour révéler ses aspirations présidentielles et comment Tupac est la plus grande influence de sa vie.

Can't change the world unless we change ourselves
Die from the sicknesses if we don't seek the health
All eyes be my witness when I speak what's felt
Full house on my hands, the cards I was dealt
Three K's, Two A's in Amerikkka
I'm just a black spade spawn out the nebula 


 

Joey est criant de sincérité, avec une pointe d’innocence. Vraiment touchant.

Notre MC originaire de Brooklyn avait déjà usé de la puissance de ses vers pour dénoncer, lors d'un freestyle pour GQ :

 

Now, what's freedom to you. Let's talk about it. Take a minute, think it through 'cause I'm all about it. But the concept seems new. Cops still shoot us down on Channel 5 News, lock us up for anything we do to pay dues. Some of us woke wild, some stay snooze. Zombies walking around tripping over his shoes.




Land of the Free
est le premier single de son prochain album AABA, et bien qu'il n'y ait pas de date de sortie pour le projet, cette piste devrait certainement nous suffir jusqu'à ce que plus d’éléments émergent.

En attendant, on souhaite tous à Joey un joyeux anniversaire ! Parce que là bro, c'est toi qui nous a gâté.

 


Crédit photo : Randy Shropshire / Getty Images

+ de Joey Bada$$ sur Mouv'

 

/ le 20 janvier 2017

Commentaires