Joe Strummer retrouvé au fond de l'océan

Par Sébastien Sabiron / le 19 décembre 2014
Joe Strummer retrouvé vivant au fond de l'océan
Douze ans après sa mort, Joe Strummer s'offre une nouvelle plage d'éternité. Une équipe de scientifiques américains vient de baptiser un nouveau spécimen de gastéropode sous-marin en hommage au leader du groupe The Clash.

Il a la taille d'une balle de golf, une coquille hérissée de piques et ne connaît strictement en Punk Rock. Joe Strummer vit a 3.500 mètres au fond des océans Indien et Pacifique, "dans un environnement chaud et acide."

Tout récemment répertorié par les scientifiques du Monterey Bay Aquarium Research Institute de Californie, cet escargot sous-marin a donc été baptisé Alviniconcha Strummeri, en hommage à Joe Strummer, défunt leader des Clash. 

   
C'est sa coquille à pointes qui a inspiré ce nom de baptème aux scientifiques, les punk arborant souvent des blousons cloutés. Shannon Johnson, découvreuse de ces nouveaux gastéropodes, s'en explique dans une interview au Santa Cruz Sentinel :

Ils ressemblent à des stars du punk des années 70 80, ils ont le sang violet et vivent dans des conditions extrêmes. On a donc décidé de les nommer comme une icône du punk rock. 



Zappa la méduse et la mouche Beyoncé

Nommer une espèce à partir d'une célébrité est une pratique courante au sein de la communauté scientifique. En 1981, un specimen de petite mouche est capturé en Australie. Elle ne reçoit son appellation officielle qu'en 2011 : Scaptia beyonceae, en hommage à Beyonce Knowles. Pour comprendre, regardez la photo ci-dessous.

Beyoncé la mouche est reconnaissable a son abdomen recouvert de poils dorés, un joli derrière bien visible, quoi. Vous saisissez la référence ? 


Dans le lot, on trouve aussi Hyla stingi (la grenouille Sting, même si on s'attendait plutôt à une abeille), Gnathia marleyi le parasite Bob Marley qui infeste les poissons caribéens, Myrmekiaphila neilyoungi l'araignée Neil Young, ou encore Phialella zappai la méduse Frank Zappa, nommée par un scientifique qui a pu rencontrer grâce à elle son guitar hero moustachu. 

Frank Zappa et sa méduse / CC Filckr Heinrich Klaffs


L'appellation des nouvelles espèces doit obtenir l'aval de la Commission internationale de nomenclature zoologique, qui accepte généralement les noms de personnalités. Un "moyen efficace de faire remarquer les espèces" selon Shannon Johnson, la maman de Alviniconcha Strummeri :

Certains scientifiques désapprouvent cette pratique, mais la science est en danger. Alors si un peu d'humour peut aider, pourquoi pas ? 



L'épisode de l'escargot Joe Strummer aura au moins le mérite de confirmer un vieux diction : Punk's not dead !

 


 

Image d'illustration : CC Flickr iConJohn / MBARI

Par Sébastien Sabiron / le 19 décembre 2014

Commentaires