Jeunesse autrichienne me voilà !

Par Claire Chaudière / le 26 novembre 2014
Jeunesse autrichienne me voilà !
Départ Paris CDG 8h55 - Arrivée Vienne 10h40 ce mercredi 26 novembre. Le Mouv vous propose deux jours de plongée au coeur de la capitale autrichienne à la découverte de la jeunesse de ce pays de 8 millions d'habitants.

Au menu de cette valse radiophonique : une croisade anti-Facebook, un projet de loi sur l'Islam qui divise, un taux de chômage parmi les plus faibles d'Europe, et des bars qui résistent au sevrage tabagique. Suivez-moi !


 

CROISADE ANTI-FACEBOOK : Un étudiant en droit autrichien a réuni 25.000 co-plaignants qui réclament chacun 500 euros de dommages et intérêts à Facebook pour utilisation abusive, par le géant de l'internet, des données personnelles de ses utilisateurs. La procédure se déroule devant un tribunal viennois.

PROJET DE LOI CONTROVERSE SUR L'ISLAM : Après l'émotion suscitée par le départ en Syrie de 150 jeunes autrichiens, le gouvernement veut renforcer l'arsenal législatif anti-terroriste et réformer la loi sur l'Islam de 1912. L'Autriche s'apprête à interdire tout financement étranger d'institutions religieuses, demande une traduction unique en langue allemande du Coran. Les représentants de la communauté musulmane autrichienne tirent la sonnette d'alarme : cette loi est directement discriminatoire. Une pétition en ligne contre cette réforme a reccueilli 20.000 signatures en seulement un mois.

TAUX DE CHOMAGE: En Autriche, le taux de chômage ne dépasse pas 5%, l'un des plus faibles d'Europe. Certains y voient le résultat d'un modèle économique très libéral. Vienne n'est pas signataire de la convention 158 de l'Organisation Internationale du Travail qui oblige les employeurs à justifier les licenciements. Les indemnités de départ varient en fonction de l'ancienneté.

VIENNE, ILOT DE RESISTANCE TABAGIQUE : La loi autrichienne de 2009 sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics comporte une longue liste d'exceptions. Au point qu'on peut encore fumer dans quasiment tous les bars et restaurants. La ministre de la Santé promet une interdiction totale d'ici 5 ans.

 


 

Reportage : Claire Chaudière

Follow @Claire_Choo

Photo de couverture © Flickr Creative Commons Eole Wind

Par Claire Chaudière / le 26 novembre 2014

Commentaires