Jay-Z recrée la série "Friends" avec ironie pour "Moonlight" [vidéo]

/ le 11 août 2017
Jay-Z recrée la série avec ironie pour Moonlight [vidéo]
Plus qu'un clip, Jay-Z propose une superbe création visuelle avec un court-métrage au casting prestigieux et ironique sur la culture bobo / yuppie blanche américaine

Nostalgie, ironie... Jay-Z l'a jouée très fine pour illustrer le titre Moonlight extrait de son dernier album 4:44.

Il a réuni un casting d'acteurs et comiques noirs en vue (Issa Rae (Insecure), Lil Rel Howery, Lakeith Stanfield (Atlanta), Tessa Thompson (Creed), Tiffany Haddish, Hannibal Buress (Spider-Man Homecoming), Jerrod Carmichael), pour recréer un épisode de l'iconique sitcom des années 90/2000 Friends.

 

La série mettait en scène des trentenaires blancs new-yorkais middle et upper class, et  certains, comme Queen Latifah, la considèrent comme une adaptation pour un public blanc de la série Living Single, qui racontait la vie de six amis noirs à Brooklyn.

 

Difficile de penser que tous ces éléments n'ont pas été pris en compte pour ce court-métrage réalisé par Alan Yang (réalisateur d'épisodes de Parks & Recreation notamment) et qu'il s'agirait d'une simple parodie  lorsqu'on entend la tonalité consciente de l'album 4:44 et le propos du titre. En note finale, on entend le fameux speech qui attribuait l'oscar du meilleur film 2016 à La La Land avant de le réattribuer au film Moonlight de Barry Jenkins.

Voici le refrain du titre :

We stuck in La La Land
      Even when we win, we gon' lose
      Y'all got the same fuckin' flows
      I don't know who is who
      We got the same fuckin' watch
      She don't got time to choose
      We stuck in La La Land
      We got the same fuckin' moves 


 

Traduction :

On est coincé dans La La Land
      Même quand on gagne on va perdre
      Vous avez tous les mêmes putains de flows
      Je ne sais pas qui est qui
      Vous avez tous la même montre
      Elle n'a pas le temps de choisir
      On est coincé dans La La Land
      On fait tous les mêmes choses 


 

On se réjouira également d'entendre à la place du générique classique de Friends, le titre du même nom des pionniers Whodini.

 

Malheureusement l'absence de sous-titres français fera perdre à beaucoup de francophones la portée du message et la finesse de l'écriture mais il en reste néanmoins un clip très cool, disponible en deux versions dont une avec des prises non retenues / bêtisier après le générique.

 


Crédits photo : JayZVEVO / Short Film

+ de Jay-Z sur Mouv'

 

/ le 11 août 2017

Commentaires