Jay Z : premier artiste rap intronisé au Songwriters Hall of Fame !

/ le 23 février 2017
Jay Z : premier artiste rap intronisé au Songwriters Hall Of Fame
Il semblerait que Monsieur Carter vienne une fois de plus d'écrire quelques lignes dans la grande Histoire de la musique.

Le Songrwriters Hall of Fame, que l’on pourrait traduire en bon français par « le Temple de la renommée des paroliers », est une institution dont le but est de promouvoir des compositeurs talentueux. C’est un peu le Panthéon des auteurs de chansons, quoi.

Pour la première fois depuis sa création, le Songrwriters Hall of Fame va honorer un rappeur. Et ce rappeur, c’est Jay Z.

Le MC de Brooklyn faisait partie des candidats, désormais c'est officiel. Récompensé 21 fois aux Grammy Awards (quand même), il mérite indéniablement cette reconnaissance. Mais nommer Jay Z, c’est surtout reconnaître le rap comme un art à part entière, et pas simplement comme une mode éphémère, ou pire, une "sous-culture". Là on s’élève au level de la littérature, les gars.

 

Enchanté, moi c'est le nouveau Shakespeare. Mais tu peux m'appeler Jay Z.


 

Le Songwriters Hall of Fame suit la route tracée par le Rock’n'Roll Hall of Fame (beaucoup de Hall of Fame aux States, hein), qui avait commencé à récompenser des artistes issus de la culture hip-hop, comme le légendaire 2pac, qui sera intronisé en avril prochain. Là aussi, aucun doute sur son talent, le rappeur a obtenu le titre dès sa première année d’éligibilité.

Jusqu’ici, le Temple de la renommée des paroliers, c’était plutôt Bob Dylan, Lennon et McCartney, Stevie Wonder ou Marvin Gaye. Des artistes de génie mais issus de styles majoritairement reconnus. La promotion 2017 élargit ses horizons avec des auteurs tels que Jimmy Jamm et Terry Lewis, spécialisés dans le R&B, notamment à travers les paroles de Janet Jackson ou Mr Martin, qui est l'auteur de la bombe pop intersidérale Baby One More Time, de Britney Spears.

La cérémonie aura lieu le 15 juin à l'hôtel Marriott Marquis de Manhattan. Chaque année, un groupe d'une vingtaine d'experts de l'industrie musicale décide d'une courte liste de deux douzaines de nominés : moitié interprètes et moitié non interprètes (ghostwriter).

Dans une annonce faite mercredi, la Présidente du Songwriters Hall of Fame, Linda Moran, a déclaré qu'avec cette nouvelle promo, l'organisation « va définitivement reconnaître les créateurs de musique du 21e siècle tout en continuant d’honorer les grands de ces dernières décennies ».

Jay Z c’est de la pop musique, mais il la présente de manière différente. Cela montre simplement que nous acceptons et reconnaissons cela. C’est un pas vers l’avenir.


 

À l’annonce de sa nomination, Jay Z s’est empressé d’exprimer sa joie dans un tweet :

« Au fait, c'est une victoire pour les US. Je me souviens quand on disait que le rap était une passade. Nous sommes maintenant aux côtés de certains des plus grands écrivains de l'histoire ».

 

Au final, avec cet événement, Kanye West avait vu juste quand il disait que le rap est le nouveau rock'n'roll et que les rappeurs sont les nouvelles rockstars. Bon sauf qu'ici le meilleur, c'est Jay Z.

Déso Kanye.

 

 


Crédit photo : Ari Perilstein / Getty Images

+ de Jay Z sur Mouv'
+ de Hall of Fame sur Mouv'

 

 

/ le 23 février 2017

Commentaires