Jay Z accusé de plagiat pour son tube "Big Pimpin'"

/ le 14 août 2015
Jay Z accusé de plagiat
Jay Z comparaîtra en octobre devant la justice californienne. Le chanteur est soupçonné d'avoir plagié la mélodie présente dans son fameux "Big Pimpin'". La mélodie a été composée par le musicien égyptien Baligh Hamdi, aujourd'hui décédé.

Après le relatif flop de Tidal, les ennuis continuent pour Jay Z. Soupçonné de plagiat pour son hit Big Pimpin produit par Timbaland en 1999, le rappeur américain est convoqué le 13 octobre prochain au tribunal de Los Angeles en Californie. Les documents de justice ont été rendus publics cette semaine.

 

 

Si le morceau a cartonné, c'est en partie grâce à son beat oriental entraînant, accompagné d'une ligne de flûte. Sauf que cette mélodie ne sort pas du chapeau : le musicien égyptien Baligh Hamdi l'a composée en 1957 pour la B.O du film Khosara, Khosara, sorti en 1960.

 

Cet épisode judiciaire n'est qu'un nouveau chapitre dans cette affaire qui traîne depuis plusieurs années. L'AFP précise qu'en 2001, l'entourage de Jay Z avait déjà versé 100 000 dollars à EMI Arabia, la maison de disque détenant les droits de Khosara, Khosara. La somme avait été reversée aux héritiers de Baligh Hamdi, mort en 1993.

A l'époque, Timbaland n'avait pas caché avoir trouvé cette musique sur un CD non identifié, estimant, au regard de son ancienneté, qu'elle était tombée dans le domaine public.

Cette fois, le dossier est relancé par Osama Fahmy. Le neveu de Baligh Hamdi réclame encore des réparations supplémentaires. Pour lui, la somme versée en 2001 n'était pas conforme aux lois égyptiennes de l'époque.

Les débats auront lieu devant un jury à Los Angeles. Jay Z n'est pas le seul artiste impliqué dans des histoires de plagiats. Sa compagne Beyoncé est également soupçonnée d'avoir copié plusieurs morceaux, notamment pour ses titres Drink In Love et XO.

 


Par Enzo Mossino
Crédit photo : Flickr - ultra 5280 


/ le 14 août 2015

Commentaires