"J'avais envie de raconter des histoires"

Par Marie Moglia / le 23 mai 2014
"J'avais envie de raconter des histoires"
Le photographe Benoit Lapray, 33 ans, fait de plus en plus parler de lui sur le web et dans les médias, pour deux séries de photomontages qu'il a réalisé : la première met en scène l'invasion de LEGO Star Wars dans Lyon, la seconde des super-héros dans la nature.

 

Benoît a un regard. De ceux qui vous scrutent avec intérêt, sans jamais vous mettre mal à l'aise. Un regard curieux. Un regard de photographe. Et pour cause, la photo c'est toute sa vie depuis presque dix ans.

Je me suis lancé dans la photo assez tard finalement, à 24 ans... Mais je suis plutôt du genre à me donner à fond dans les choses qui me plaisent et me motivent. La photo, c'était la seule chose que j'avais envie de faire.


 

Benoît s'est orienté dans la photo de pub. Il a débuté en alternance avant de devenir salarié dans deux studios en Haute-Savoie puis à Lyon. Désormais il travaille à Paris comme photographe indépendant mais aussi comme retoucheur pour un studio.

Aujourd'hui il se fait remarquer pour deux séries de photomontages qu'il a réalisé, très populaires sur la Toile. La première, Quest for the absolute (traduction : quête de l'absolu), met en scène des super-héros dans des paysages naturels.

La seconde série, achevée l'an dernier, a été réalisée dans le quartier de La Confluence à Lyon avec un collègue à lui, Matthieu Latry. Cette fois-ci, il s'est amusé avec des LEGO Star Wars. Il explique comment il a travaillé autour de ces séries à travers deux photos qu'il a sélectionné.

Pour Batman, "j'ai cherché une grotte !"

The Quest for the Absolute #03 - © Benoit Lapray

Pour travailler autour des super-héros, Benoit a trouvé son inspiration dans les paysages de Haute-Savoie, où il vivait à l'époque. Contrairement à certaines photos de la série, celle-ci n'est pas le fruit d'un hasard...

 

 

"Un délire de créatifs"

Toys Invasion #11 -  © Benoit Lapray - © Matthieu Latry (post-production) - ©The LEGO Group. - © 2013 Lucas Film Ltd. & TM - © Centre commercial Lyon Confluence

La Confluence, c'est un quartier tout neuf de Lyon qui nous a fait penser à un amas de briques LEGO. Et comme on est tous les deux fans de Star Wars... Au final cette série c'est un délire de créatifs. Le but c'était de faire du buzz, de faire parler du studio.



Passionné avant d'être photographe

A l'origine, Benoît a commencé dans les arts graphiques, avant de s'orienter vers la communication et le journalisme. C'est là qu'il a son premier déclic :

Au départ je voulais faire du photoreportage, parce que j'ai vraiment été bercé par cette vague de photographes humanistes....


 

Parmi ces premières influences il y a l'incontournable Cartier-Bresson. Et la famille. Il évoque tout sourire le souvenir d'une de ses tantes qui lui a d'abord inspiré une vraie passion pour les chevaux. Mais surtout cet oncle photographe, expatrié à Londres, avec qui il a vécu quelques mois au cours de cette année.

 

C'est aussi un passionné avant d'être un professionnel. Passionné de photo, de cinéma. Le réalisateur Terrence Malick est d'ailleurs l'une de ses références principales.

Ses films sont d'un esthétisme exceptionnels. La Ligne Rouge reste le plus marquant pour moi. Extrêmement beau, esthétisant, rempli de sagesse et de vérité, mais aussi très dur et bouleversant. J'ai aussi été impressionné par The Tree of Life, un objet artistique rare, précieux et magnifique.


 

L'esthétisme, c'est la raison pour laquelle il a renoncé au photojournalisme  qu'il a jugé trop contraignant.

En reportage, le photographe n'a pas d'autre choix que de photographier ce qu'il a sous les yeux, à l'instant même où il le voit. Moi ça ne me plaisait pas. J'avais envie de raconter des histoires.


 

Il y est parvenu, notamment avec Quest of the Absolute dont les images profondes et sublimes sont éloquentes. Surement parce qu'il y a mis beaucoup de lui-même, sans forcément s'en rendre compte.

 

Ce qui est bon à savoir, c'est que cette série autour des super-héros n'est pas encore terminée. Quand on l'a quitté, Benoit travaillait sur une photo de Wolverine : "J'ai vu l'affiche du dernier X-Men l'autre jour dans la rue, et je me suis dit qu'il fallait absolument que je fasse quelque chose avec ça."

 


 

Si vous aimé le travail de Benoit, en voilà encore :

The Quest for the Absolute #01 - © Benoit Lapray

 

The Quest for the Absolute #18 - © Benoit Lapray

 

Toys Invasion #02 -  © Benoit Lapray - © Matthieu Latry (post-production) - ©The LEGO Group. - © 2013 Lucas Film Ltd. & TM - © Centre commercial Lyon Confluence

Toys Invasion #03 -  © Benoit Lapray - © Matthieu Latry (post-production) - ©The LEGO Group. - © 2013 Lucas Film Ltd. & TM - © Centre commercial Lyon Confluence

 


> Le travail de Benoît Lapray est disponible sur son site web.

> Retrouvez un autre portrait de photographe : Florian Beaudenon

Photo d'illustration : Benoit Lapray, ©Marie Moglia / Le Mouv'

Par Marie Moglia / le 23 mai 2014

Commentaires