"Internetopia" : une fresque participative de l'Internet

Par Marie Moglia / le 11 juin 2014
"Internopia" : une fresque participative de l'Internet
D'aucuns pourraient penser qu'Internet est tellement vaste qu'il est impossible de le saisir dans son ensemble. Pourtant un artiste s'est attelé à la tâche. Il a dessiné à la pointe extra fine de son crayon une fresque d'une minutie surprenante qui dresse un portrait du réseau.

Comment visualiser Internet ? Comment concrétiser l'ensemble de connexions et de liens qui tissent l'ensemble du réseau ? Certains ont déjà imaginé à quoi pourrait ressembler la Toile. Et ces représentations très artistiques ont le seul défaut d'être assez similaires, que ce soit des GIF ou de jolies images...

La contre-utopie d'Internet

Internet, c'est aussi et surtout un phénomène où foisonnent une multitude de références et de codes populaires ou culturels. C'est ce qu'a essayé de saisir l'artiste Benjamin Redford à travers cette fresque surprenante, "Internetopia" (1,5 mètres de hauteur pour 1,8 mètres de large) réalisée en trois mois de travail.

 

Crédit : Capture d'écran - © Benjamin Redford (cliquez sur l'image pour observer le dessin dans ses moindres détails)

A y regarder de plus près, on peut observer qu'elle est composée de milliers de petits cubes qui composent la feuille de dessin :

 

 

Il y en a 3 012. Tous sont "financés" par un réseau de donations individuelles de 220 personnes, qui pouvaient ensuite suggérer un thème à l'artiste pour qu'il puisse compléter son dessin. Car le travail de Benjamin Redford est une oeuvre d'art participative - à l'image d'Internet.

On y trouve des licornes, des chatons, des requins, des burgers, de la musique et... Du monde. Du monde partout. Des centaines de visages, de personnages en action, métaphores de nos interactions virtuelles. Le tout laisse imaginer une bruyante et étouffante cacophonie, dont on n'aimerait pas être les prisonniers. Et pourtant. C'est nous tous qui sommes représentés dans cette fresque où même Charlie se retrouve coincé.

> A revoir : une incroyable carte d'Internet




Par Marie Moglia / le 11 juin 2014

Commentaires