Ice Bucket Challenge : le défi givré des stars

Par Sébastien Sabiron / le 19 août 2014
Ice Bucket Challenge : le défi givré des stars
C'est le nouveau défi crétin qui inonde le web. Depuis quelques jours, le tout Hollywood et les gros poissons de la Silicon Valley se versent des seaux d'eaux glacés sur la tête, pour la bonne cause. Le défi s'accompagne d'un don à un organisme luttant contre la maladie de Charcot. Philanthrope et égocentrique.

Augustin Arrivé est resté bien au sec pour décrypter le phénomène :


Internet est formidable. Après avoir incité des dizaines de personnes à boire des alcools forts cul-sec face-caméra (le tragique "necknomination") à se jeter à l'eau tout habillé (le mortel "à l'eau ou au resto") ou encore à s'immoler pour rigoler (le brûlant "Fire Challenge"), le nouveau défi en vogue se veut plus safe. Et plus hype.

Robert Downey Jr. relève au Ice Bucket Challenge.

Lancé pour promouvoir la lutte contre la sclérose latérale amyotrophique (également appelée maladie de Charcot), le "Ice Bucket Challenge" repose sur un principe simplissime : soit vous acceptez de recevoir un seau d'eau glacée sur la tête, soit vous signez un chèque de 100 $ à l'association ALS, qui lutte contre la maladie. Dans les faits, même trempé et frigorifié, le don reste apprécié.

En quelques jours, bon nombre de célébrités se sont prêtées au jeu.

  • Lady Gaga en a fait un happening arty aux accents SM (avec une bonne dose de second degré.)

 

 

  • L'acteur Charlie Sheen propose une interprétation pragmatique du challenge, avec au passage un don de 10.000 $ en cash.  

 

 

  • Justin Timberlake a choisi l'humiliation de groupe, flanqué d'une rangée de copains/collègues/fans.

 

 

  • Filmé dans son élément par un téléphone portable pourri, l'attaquant madrilène Christiano Ronaldo a carrément opté pour des poubelles d'eau glacée, nous permettant d'admirer sa plastique irréprochable.

 

 

Et depuis que Chris Christie, gouverneur de l'État du New Jersey a eu la bonne idée de "nominer" Mark Zuckerberg après s'être acquité du défi, tous les cadors de la Silicon Valley se sont donnés le mot. Le patron de Facebook a été suivi par Jeff Bezos, PDG d'Amazon, Tim Cook, le boss d'Apple et par Bill Gates.

  • Le fondateur de Microsoft détient la palme de la meilleure mise en scène :

 


22,9 millions de dollars de dons

Grâce aux people qui ont joyeusement accepté de se ridiculiser, l'association ALS a déjà récolté près de 23 millions de $ de dons. Un modèle marketing à suivre, selon le magazine Finance et Investissement, même si le Ice Bucket, est parfois accusé de concentrer l'attention sur les donneurs au détriment de la maladie et de la façon dont les dons seront utilisés. Notre consoeur Andréa Fradin s'en fait l'écho sur Slate.fr.

Il y a ceux qui osent. Et il y a les autres :


La maladie de Charcot provoque une paralysie progressive des muscles. Elle affecte un millier de personnes chaque année en France, 30.000 aux Etats-Unis, selon les chiffres d'ALS.

> En bonus, le défi tout en démesure du joueur de hockey canadien Paul Bissonnette.


 

Par Sébastien Sabiron / le 19 août 2014

Commentaires