Hollywood, l'endroit le plus sexiste des Etats-Unis

Par Marie Moglia / le 29 septembre 2014
Hollywood, la ville la plus sexiste des Etats-Unis
Une étude commandée par les Nations-Unies révèle qu'à Hollywood, tout n'est pas si rose que ça. Au propre comme au figuré.

 

La viille du septième art américain a des progrès à faire en matière d'égalité des sexes. En effet à Hollywood, l'industrie du cinéma n'aime pas trop les femmes. Un rapport commandé par l'Institut Geena Davis sur le Genre dans les Médias (Geena Davis Institute on Gender in Media) établit un constat accablant.

A Hollywood, les personnages féminins au cinéma ne sont que 30,9% (sur 5 799 cas étudiés). Il n'y a que 23,3 % de films dont les femmes tiennent le rôle principal. Enfin, la gente féminine est deux fois plus susceptible d'être sexualisée que la gente masculine.

Une infographie parlante

Mais les chiffres les plus surprenants concernent la représentation des femmes au travail.

En effet à Hollywood, il y a finalement très peu d'avocates ou de médecins... Les femmes qui font carrière sont nettement plus sous-représentées à l'écran qu'elles ne le sont dans la vraie vie, aux Etats-Unis.  Pour illustrer les conclusions tirées de ce rapport, le site Business Insider a réalisé l'infographie ci-dessous.

 

Seulement 9,1% des femmes à l'écran sont avocates, contre 34% dans la réalité. C'est encore pire pour les femmes juges, qui ne sont que 5% au cinéma contre 27% dans le monde professionnel. Les longs-métrages ne sont pas non plus friands de femmes professeurs: 5.9% seulement contre 39% dans les écoles et universités américaines. Les femmes médecins souffrent d'un écart de 15% entre la fiction et la réalité; 8% seulement pour les femmes du clergé.

Finalement, celles qui bénéficient d'une exposition plus importante que dans la réalité sont les journalistes: c'est la profession la plus portée au grand écran pour les femmes (41%) alors qu'elles ne sont que 36% aux Etats-Unis.

Ainsi le journalisme se distingue comme un bastion de la parité entre les sexes, avec un corps de métier nettement plus diversifié au cinéma qu'il ne l'est dans la réalité. Or, Hollywood a encore beaucoup de chemin à faire dans ce domaine.

Car les auteurs de l'étude soulignent que globalement, ces rôles féminins sont souvent réduits à des stéréotypes. Ces observations renforcent d'autant plus l'importance des campagnes pour le progrès en matière d'égalité des sexes, comme celle lancée le 21 septembre par Emma Watson à l'ONU.

 


 

(via Business Insider)

Par Marie Moglia / le 29 septembre 2014

Commentaires