Harry Potter assiste au Mondial

Par Augustin Arrivé / le 08 juillet 2014
Harry Potter assiste au Mondial
ALERTE SPOILER ! Le sorcier à la cicatrice frontale est de retour pour une nouvelle (brève) aventure : l'auteur J.K. Rowling s'est amusée à l'imaginer adulte, assistant à la finale de la coupe du monde de quidditch en Amérique du Sud.

 

ALERTE SPOILER ! Ne parcourez pas cet article si vous n'avez pas terminé de lire/voir la saga Harry Potter.

 

C'est sur son site internet que J.K. Rowling a publié ce court texte (une quinzaine de paragraphes), reproduit et en libre accès sur today.com. A quelques heures du match Brésil-Allemagne, l'écrivain multi-millionnaire s'est amusée à jouer sur le thème du Mondial, et elle a offert à ses fans ce qu'ils attendaient depuis sept ans et Les reliques de la mort : une nouvelle histoire d'Harry Potter.

 

Harry Potter dans sa jeunesse, en grand compétiteur de quidditch © Warner Bros

 

Rédigée sous la forme d'un article, signé Rita Skeeter, journaliste people fictive employée par le Daily Prophet's, cette quinzaine de paragraphes raconte comment Harry est venu assister, avec sa famille et ses amis de l'Armée de Dumbledore, à la finale de la coupe du monde de quidditch, organisée dans le désert de Patagonie, en Argentine.

A presque 34 ans, on aperçoit quelques pointes de gris dans les cheveux noirs du célèbre auror, mais il continue à porter ses fameuses lunettes dont certains disent qu'elles convenaient quand même mieux au garçon de douze ans mal-fagoté qu'il était.


 

Ses enfants James et Albus l'accompagnent et il en profite pour leur présenter Viktor Krum, le Bulgare bien connu des fans de la saga. Hermione et Ron sont là, eux aussi, toujours mariés, comme Bill et Fleur Delacour. Neville, prof d'herbologie à Poudlard, vit avec une certaine Hannah, qui serait, parait-il, en passe d'obtenir le poste d'infirmière de l'école des sorciers. Luna porte une robe en patchwork, présentant l'ensemble des seize drapeaux de la compétition.

 

Bande-annonce de "Harry Potter et les reliques de la mort", de David Yates © Warner Bros, 2010

 

Enfin la journaliste évoque Teddy Lupin, le fils orphelin du professeur Lupin et de Tonks, également filleul d'Harry Potter. Il a maintenant seize ans et semble avoir bien du mal à contrôler ses pulsions de semi-loup-garou : il a fait du grabuge à son arrivée dans les loges VIP du site de l'événement. Du match, en revanche, nous ne saurons rien : Rita Skeeter n'est pas journaliste sportive.

Nouvelle à lire en intégralité (et en anglais) en cliquant là.

Un bon exercice pour J.K. Rowling avant d'attaquer son spin-off de la saga. On en parlait ici.

L'hiver dernier, Le Mouv' avait assisté à la coupe d'Europe de quidditch, la vraie, à Bruxelles, et ça valait le déplacement. Reportage par là.

 


 

Photo de couverture : Cc FlickR Spielbrick Films

Par Augustin Arrivé / le 08 juillet 2014

Commentaires