Guy Delisle pose ses valises

Par Augustin Arrivé / le 02 mars 2015
Guy Delisle pose ses valises
L'auteur canadien change de registre. Après ses reportages en Birmanie, en Corée du Nord ou à Jérusalem, il livre, dans "Le guide du mauvais père", son quotidien de papa-poule un peu dépassé. Le troisième tome vient de sortir.

 

 

Quand vous portez vos enfants sur vos épaules à la maison, vérifiez la hauteur des portes. Ne faites pas comme Guy Delisle qui, sous couvert d'être un père au foyer patient et attentif, suivant sa famille à Jérusalem ou Rangoon, se retrouve, une fois installé peinard dans le sud de la France, à enchaîner les bourdes, infligeant à sa progéniture des cartables monstrueux pendant que lui ne porte que son smartphone, ou incitant son fils à mettre son doigt dans une guillotine qui coupe vraiment.

Je ne vais pas donner une tronçonneuse à mon fils mais je me dis que, si je le faisais, ce serait quand même comique. Alors je le dessine et ça me fait du bien.

Extrait du "Guide du mauvais père, tome 3", par Guy Delisle © Delcourt, Shampooing, 2015

 

Les gags les plus drôles sont, d'après lui, ceux qui sont vraiment arrivés. Evidemment, on est bien loin de l'ambiance des BD-reportages qui ont fait le succès de Delisle, mais cette série qui l'occupe désormais s'inscrit dans la continuité, partant d'une même matière autobiographique.

C'est comme un reportage chez moi. Il y avait déjà des petites chroniques familiales dans Chroniques Birmanes, mais j'étais persuadé qu'on pouvait faire davantage.


 

Deux ans ont passé depuis le premier tome de ce Guide du mauvais père (édité chez Delcourt). "Je pense qu'il y a un peu plus de poésie dans celui-là." Les enfants de Delisle ont grandi, fini les couches, ils comprennent aujourd'hui que leur père les dessine, les rapports changent dans la famille. "Ils veulent s'investir dans ma carrière, ils me proposent tout et n'importe quoi, mais ça ne marche pas du tout, ils ont un humour d'enfants de 8 et 11 ans."

 

Extrait du "Guide du mauvais père, tome 3", par Guy Delisle © Delcourt, Shampooing, 2015

 

Souvent, c'est le papa qui semble le plus enfantin du foyer. "J'adore la moutarde et quand mon fils m'a raconté qu'il faisait un concours de culs-secs de moutarde à l'école, j'ai pensé que je pourrais gagner." Après, lorsqu'il se met à imposer des exercices de grammaire en pleine lecture d'un Harry Potter, ça devient difficile d'avoir de l'autorité.

Son prochain album n'aura rien à voir. Il retracera le parcours d'un travailleur humanitaire kidnappé en Tchétchénie. "Il a réussi à s'échapper, il m'a raconté son histoire et je bosse là-dessus. Pour une fois, ce sera biographique et non pas autobiographique." Pas de date de sortie annoncée.

 

Extrait du "Guide du mauvais père, tome 3", par Guy Delisle © Delcourt, Shampooing, 2015

 

 


 

Toute l'actu de la bande dessinée sur Mouv', c'est par ici.

Illustration de couverture : Le guide du mauvais père, tome 3, par Guy Delisle © Delcourt Shampooing, 2015

 

Par Augustin Arrivé / le 02 mars 2015

Commentaires