Google rame déjà avec Alphabet

/ le 13 août 2015
Google rame déjà avec Alphabet
La nouvelle holding créée par Google pose déjà des soucis au géant californien. Le nom de domaine "alphabet.com", est déjà détenu par BMW. Même problème sur les réseaux sociaux : @alphabet est déjà le pseudo d'un Twittos américain. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

Une erreur de débutant. C’est comme cela que l’on pourrait définir l’histoire de Google avec son Alphabet.

Lundi 10 Août, à la surprise générale, le moteur de recherche américain annonçait la création de cette holding séparant en plusieurs sociétés les différentes activités de Google.

Circuit classique, un site web du nom d'alphabet.com devait donc être lancé. Manque de bol, le nom de domaine appartient déjà à une célèbre société : BMW.

Pour le constructeur allemand, Alphabet est une filiale spécialisée dans la location de voitures longue durée. Une recherche dans Google nous conduit donc sur le site de cette filiale. Mauvaise pioche pour la référence des moteurs de recherche.

En réaction, Google a choisi abc.xyz.com pour son site web. Moins percutant qu’alphabet, mais plus original. La page d'accueil contient seulement un long texte signé Larry Page, co-fondateur de Google. Un site web vite détourné par des internautes, qui ont créé un certain abc.wtf, qui redirige vers Bing, le concurrent américain de Google.

 

Rebelote sur Twitter

Double peine pour Google, le compte Twitter « @alphabet » est déjà pris. Un pseudo utilisé Chris Andrikanich, illustre inconnu. Voyant ses notifications exploser, il a réagi subtilement via un tweet : "Eh bien, drôle de façon de finir son lundi...".

 

Chris pourrait bien toucher le jackpot, car si Google veut utiliser ce pseudo, il va devoir le lui acheter. Connaissant le poids financier du géant du web, on se doute bien que la somme risque d’être importante.

Le duel Google / BMW pourrait même continuer avec les voitures sans chauffeur. Depuis 2010, le moteur de recherche américain travaille sur sa voiture autonome. BMW et Baidu, le rival de Google en Chine, ont eux aussi des projets similaires. De quoi nous occuper les prochains mois...

 


Par Enzo Mossino
Crédit Photo : Wikipedia 

/ le 13 août 2015

Commentaires