"Girls" : l'interprète de Jessa raconte son avortement [vidéo]

/ le 16 avril 2015
Jemima Kirke, l'interprète de Jessa dans la série "Girls", raconte son avortement dans le film de la campagne de Draw the line, une association américaine qui défend les droits reproductifs et la santé des femmes.

Avorter n'est pas une honte. C'est le message que veut faire passer Jemima Kirke, dans une vidéo produite pour une campagne de défense des droits reproductifs et de la santé des femmes. Dans ce court film, l'actrice britannique révélée par la série Girls raconte sa propre expérience. En 2007, Jemima Kirke a 22 ans et tombe enceinte. Elle n'est pas sûre de vouloir faire sa vie avec son petit ami de l'époque et de pouvoir offrir une vie heureuse à un enfant. Elle décide alors d'avorter. Mais l'accès à l'IVG est loin d'être évident.

La jeune fille se rend au planning familial de Providence, dans l'état de Rhode Island, à côté de son école. "Je ne pouvais pas dire à ma mère que j'étais enceinte. J'ai dû payer de ma poche". A la honte ressentie, viennent s'ajouter les difficultés financières. "J'ai dû vider mon compte en banque et me faire prêter de l'argent par mon petit copain. Si je n'avais pas opté pour l'anesthésie, j'aurais été capable de payer seule cette intervention. L'anesthésie ne coûtait pas beaucoup plus, mais quand vous devez vous faire prêter quelques centaines de dollars, c'est beaucoup, et je ne les avais pas." Pour Jemima Kirke, ce sont ces obstacles et la honte qui font que l'IVG n'est pas totalement accessible: "Nous pensons que nous sommes libres de notre choix mais ensuite il y a ces petits obstacles à surmonter pour l'obtenir".

"Je vois toujours de la honte et de l'embarras autour de l'IVG"

L'actrice parle ensuite de la honte toujours présente chez les femmes lorsqu'il est question d'avortement. Elle évoque ses deux filles de huit et quatre ans: "J'espère que, lorsqu'elles auront 20 ans, le débat autour de l'avortement aura évolué. Aujourd'hui, je vois toujours de la honte et de l'embarras autour de ce sujet."

Aux Etats-Unis, l'avortement est légal mais certains Etats mettent en place des régulations contraignantes pour tenter de dissuader le recours à l'IVG. La série Girls avait d'ailleurs abordé ce sujet dans la dernière saison : Jessa, le personnage interprété justement par Jemima Kirke, se pensant enceinte, se rendait à New York pour essayer de prendre la bonne décision. Un épisode qui a été salué par la critique.


Crédit photo: capture d'écran

/ le 16 avril 2015
Tags

Commentaires