Foirer le bac et réussir sa vie

Par Augustin Arrivé / le 24 juin 2013
Foirer le bac et réussir sa vie
Avoir le bac, c'est bien. Ca fait plaisir aux parents et ça ouvre les portes de l'université, ce qui n'est pas rien. Mais il est tout à fait possible, heureusement, de réussir sa vie sans ce foutu diplôme. Alors no stress. On vous présente un éventail d'exemples à suivre.

 

Vous n'avez pas le bac ? Vous ne voulez pas le passer ? Vous êtes certain de le louper ? Pas de panique, ce n'est pas la fin du monde. Même le ministère des Affaires sociales le reconnaît: il y a plein de métiers pour lesquels on ne vous demandera pas, en théorie, le fameux certificat.

 

Mais surtout, sans le bac, vous pouvez devenir une star. Et ça (Nabilla ne dira pas le contraire), c'est quand même le pied. Nombreuses sont nos célébrités préférées à ne pas avoir le diplôme. Des chanteurs par exemple:

Les artistes

 

Parti à Londres où il enchaîne les petits boulots, Alain Souchon rate son bac par correspondance trois fois avant d'abandonner. Kurt Cobain quitte le lycée deux semaines avant de passer sa graduation, persuadé de ne pas avoir le niveau. Et le rappeur Booba n'a pas qu'un casier judiciaire, il est également titulaire d'un BEP vente.

Les sportifs

 

Du côté des sportifs de haut niveau, c'est vite réglé. Sébastien Loeb, aspirant électricien, n'a pas eu la patience d'arriver jusqu'au diplôme. Le voilà octuple champion du monde de rallye. Jo-Wilfried Tsonga, septième meilleur tennisman du monde à l'ATP, n'a pas passé son bac, malgré une mère enseignante. Et Franck Ribéry, comme de nombreux footballeurs, a été exfiltré du collège pour rejoindre un centre d'entraînement de club.

Les acteurs

 

Au rayon des comédiens, le Russe Gérard Depardieu a surtout suivi l'école de la vie. Celle de la République, il l'a quittée à treize ans, quasiment analphabète. Ca ne l'a pas empêché de chanter (bien) avec Barbara, et de réciter du Rostand. Jamel Debbouze a souvent raconté sur scène ses déboires avec le système scolaire. Quant à Fabrice Luchini, sa mère lui trouvera un poste de garçon coiffeur à Paris alors qu'il n'a que 13 ans.

 

Les Businessman

 

Les businessmen ne sont pas en reste. Certains millionnaires n'ont pas le bac. Ce n'est pas incompatible. Regardez François Pinault, troisième fortune française et propriétaire du Stade Rennais. Regardez Jean-Claude Decaux, qui gère les vélib et qui domine le domaine de l'affichage publicitaire en Europe. Regardez Jean-Claude Bourrelier, le fondateur de l'enseigne Bricorama. Aucun n'a son bac !

 

Les policitiens

 

Même nos politiques ne sont pas tous diplômés. La légende raconte qu'en 1973, Christian Estrosi, député-maire UMP de Nice, à l'époque motard émérite, est arrivé avec un quart d'heure de retard à son bac de philo. Il avait roulé toute la nuit pour rentrer du circuit moto de Magny-Cours. Il a raté son diplôme. L'ex-premier ministre Pierre Bérégovoy vient d'un milieu ouvrier. Quand son père est tombé malade, il a arrêté le lycée pour passer un CAP d'ajusteur et de dessinateur industriel. Et même Charlemagne a pu devenir empereur sans bac.

 

Bref, tout va bien. Ou sinon, vous pouvez aussi changer d'avis et le passer l'an prochain.

 

Par Augustin Arrivé / le 24 juin 2013

Commentaires