Fini les iPhone aux concerts ?

Par Nour-Eddine Zidane / le 30 juin 2016
Fini les iPhone aux concerts ?
Un brevet d’Apple vient d’être validé afin de brider ses célèbres smartphones. La technologie permettrait de bloquer les fonctions vidéo dans certains spectacles et, en premier lieu, les concerts.

Une nuée de bras levés avec le smartphone au bout des doigts pour immortaliser la prestation de son artiste favori : la scène est désormais récurrente dans les concerts. Mais elle pourrait bientôt appartenir au passé. Tout du moins si vous possédez un iPhone...

Et contrairement à ses célèbres KeyNote dont elle fait une large communication pour promouvoir ses nouveaux produits, Apple a été bien plus discret sur une évolution qui devrait faire grincer des milliers de fans. En effet, l’USPTO (l’office américain des brevets et des marques) vient de valider un brevet de la firme américaine qui briderait les iPhone lors de certaines manifestations culturelles comme une expo ou un concert. Et c’est le site Patently Apple qui a déniché l’info

Le principe ? L’organisateur du spectacle enverrait un signal infra-rouge qui, une fois capté par le smartphone, bloquerait toute utilisation de l’appareil photo et de la vidéo. Et par là même, tout partage via les réseaux sociaux (Snpachat, Périscope, Facebook…)

 

Une perspective réjouissante pour de nombreux artistes qui cherchent à lutter contre le piratage et ainsi assurer le contrôle de la distribution des images. Ainsi Alicia Keys vient d’interdire à ses fans d’utiliser leur smartphone lors de ses prestations sur scène

D’autres sont un peu moins opposés comme Youssoupha qui a contourné le « problème » souligne le journal Le Parisien. Pendant son titre Smile, le rappeur demande à ses fans d’utiliser leur appareil pour faire un effet visuel :

Les smartphones sont partis pour durer alors autant les utiliser pour le show (…) Nous avons trouvé cette idée pour créer une jolie mise en scène. Et j’ai constaté qu’après la chanson, il y a avait moins d’écrans qu’avant.


 

Chez Apple, la réflexion n’est pas nouvelle car elle avait déposé ce brevet en 2011. Des dépôts que la marque américaine effectue régulièrement afin de protéger ses inventions. Rien ne dit que cette technologie sera effectivement mise en place. Mais elle pourrait faire réfléchir de futurs acheteurs de smartphones qui hésitent entre iOS (le système d’exploitation d’Apple) et Android…


Crédits photos : CC Flickr Kaysha (accueil) et Moayad Hussain (illustration)

Par Nour-Eddine Zidane / le 30 juin 2016

Commentaires