Feu! Chatterton: "On a rêvé que ça arrive"

Par Marie Moglia / le 05 septembre 2014
Feu! Chatterton
Le 27 septembre dernier avait lieu la finale du concours "Sosh aime les inRocks Lab". Cinq artistes se sont affrontés sur la scène du Trianon. Parmi eux, Feu! Chatterton. Ce sont finalement les grands gagnants de cette soirée puisqu'ils ont remportés le Prix du public et le Prix du jury. Le Mouv' les a rencontré.

Mise à jour

 

 

Feu! Chatterton a vu le jour sur les bancs du lycée, il y a plusieurs années maintenant. Qui sont ces cinq comparses qui depuis cet été sort doucement de l'ombre ? Arthur, Sébastien, Clément, Raphaël et Antoine ont entre 25 et 27 ans. Dandys, poètes, Parisiens, conquistadors, pince-sans-rire... Ces jeunes musiciens charismastiques voguent entre le XIXème siècle romantique et les bars de Paname. Sébastien raconte comment ils se sont baptisés, d'après cette peinture d'Henry Wallis qui représente...

 

Pourtant le groupe ne se revendique d'aucun courant culturel particulier, malgré un univers, un look, une ambiance et une empreinte musicale très travaillés. Bien au contraire, Feu! Chatterton se réclame d'influences très éclectiques, dans l'écriture tout du moins, comme l'explique Arthur.

 

Et justement, parmi leurs "fétiches" il y a cette étrangère, La Malinche, deuxième titre de leur premier EP.

 

Nettement plus intéressant que La Mort dans la Pinède, Feu! Chatterton gagne en crédibilité grâce à ce morceau suave et entraînant. Avec une sonorité très familière - mi pop, mi rock, un brin électro - la musicalité de La Malinche repose beaucoup sur la qualité de la prose très ciselée d'Arthur. Un raffinement de l'écriture, déballé avec un phrasé impeccable et une emphase parfaitement maîtrisée. Le chanteur raconte l'histoire de ce morceau dont il est l'auteur.

 

La Malinche, c'est une allégorie, un fantasme. Or c'est ce qui dépasse le réel, voire parfois l'entendement, qui inspire ces musiciens. Comme par exemple l'histoire du Costa Concordia (échoué le vendredi 13 janvier 2012 contre l'île du Giglio) dont ils ont tiré le très mélancolique Côte Concorde. Les garçons expliquent ce songe du navire qui "a tangué si près de la lagune".

 

 

Face à une notoriété toute fraîche et encore fragile, les cinq membres du groupe font preuve d'une franchise un peu innocente, comme si tout ceci n'était encore qu'un rêve de lycéen.

 

"C'est pas grand chose, tout ça"... Quand même, un fantasme de musicien qui se réalise, ce n'est pas rien. Feu! Chatterton vogue vers l'ascension et ne s'arrêtera pas en si bon chemin.


 

Pour en savoir plus sur Les inRocks Lab

La finale aura lieu au Trianon à Paris le 27 septembre. Pour les petits chanceux qui seront dans les environs, l’entrée est gratuite ! Pour les autres, la soirée sera retransmise en direct sur le site des InRocks Labs.

La remise des prix sacrera deux gagnants : le prix du Public et le prix du Jury.

Restez connectés, le vote très précieux du public aura lieu sur les réseaux sociaux, aussi bien en salle qu’en ligne.

Rendez-vous sur le site du concours: www.lesinrocks.com/lesinrockslab

 

> Découvrez sur le Mouv' le portrait des quatre autres finalistes: Juliette Armanet, Camp Claude, Radio Elvis, et Benny le Brownies.

Par Marie Moglia / le 05 septembre 2014

Commentaires