Ferguson bascule à nouveau dans la violence

/ le 10 août 2015
Les affrontements reprennent à Ferguson
Un an après la mort du jeune noir américain à Ferguson, la manifestation en hommage à Michael Brown a dégénéré. Un manifestant au moins a été blessé par les tirs de la police.

Un an après la mort de Michael Brown, l’adolescent noir abattu par la police à Ferguson dans le Missouri, des manifestants et des forces de l’ordre se sont à nouveau affrontés dans la nuit du 9 au 10 août. Des affrontements violents marqués par des tirs de gaz lacrymogène et des coups de feu.

Selon un premier bilan, un homme a été blessé par un tir policier. Jon Berlmar, le chef de la police de Saint-Louis, explique que la victime se trouve dans un état critique à l’hôpital. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses images témoignent de la violence des affrontements.

Sur son compte Twitter, la police de Saint-Louis explique avoir été la cible de coups de feu, visant deux voitures banalisées. Ces impacts auraient déclenché les ripostes policières. Jon Belmar précise également que le blessé portait une arme.

 


Pourtant, quelques heures avant, la commémoration se passait dans le calme. Pour ce triste anniversaire, les manifestants avaient marqué quatre minutes et demie de silence. Une durée symbolique, évoquant les « quatre heures et trente minutes » durant lesquelles le corps de Michael Brown est resté au sol avant d’être transporté.



Les autorités craignent que cet incident ravive les tensions raciales aux Etats-Unis. Vendredi, après un cambriolage, un adolescent noir de 19 ans a été tué par un policier blanc à Arlington dans le Texas. Cet homicide arrive à la suite de nombreuses critiques et d'études autour de la violence chez la police américaine

Par Enzo Mossino


Image d'illustration : Wikipedia / Loavesofbread. Emeutes à Ferguson le 15 août 2014.

/ le 10 août 2015

Commentaires