Faites-vous spoiler avec Netflix

Par Augustin Arrivé / le 26 septembre 2014
Faites-vous spoiler volontairement avec Netflix
La plate-forme de vidéo à la demande a lancé un site étonnant qui vous propose de vous pourrir le suspense de vos séries/films préférés. Si vous ne saviez pas encore qu'à la fin de "Fight Club", en fait, Edward Norton...

 

Article garanti 100% sans spoiler !

C'est devenu un sport mondial : flinguer le plaisir des autres en balançant sur Twitter la fin des épisodes de série juste après leur diffusion américaine. Quiconque a tenté de suivre Game of Thrones avec un peu de retard sur les Etats-Unis sait de quoi on parle. Ce personnage que vous adorez est photographié démembré ou écrabouillé, tel autre est en train d'en embrasser un troisième... Et à la fin de la première saison d'Homeland, alors, c'était un traître ou pas, ce Brody ?

Plutôt que de tenter de freiner ce phénomène qui porte atteinte à son fonds de commerce, Netflix a choisi de prendre le contrepied et de le valoriser. Son nouveau site (uniquement anglophone) invite à réfléchir au vilain spoiler que vous êtes certainement. Et ceci en trois étapes :

1) Quel briseur de suspense êtes-vous ?

Un psycho-test façon Biba nous amène à comprendre si on se rapproche plutôt de la raclure de bidet sadique, qui se plaît ouvertement à massacrer la série/cinéphilie de ses congénères, ou de l'enthousiaste naïf, qui commente simplement son sentiment au sortir d'une séance, sans se douter qu'il est en train d'embêter ceux qui patientent devant la salle pour la séance suivante.

"Avez-vous déjà spoilé une série ou un film à quelqu'un ?" (capture d'écran Netflix)

 

C'est cette deuxième solution à laquelle le questionnaire m'identifie, me proposant en conséquence de poster cette carte d'excuses sincères à mes amis, victimes innocentes de ma maladresse. "

Je ne suis pas un trou duc', je n'ai juste aucune idée de ce que je dis.


"Excuses sincères", la carte à partager sur les réseaux sociaux

 

2) Qu'est-ce qui relève encore du spoil en 2014 ?

Parfois, on a beau être anti-spoiler, on finit par se dire que certains twists d'intrigues sont tellement connus qu'il n'est plus nécessaire de prendre de précautions avant de les balancer. La fin de Sixième sens, l'identité du tueur dans Usual Suspects, la mort d'un personnage clé du Roi Lion, le nom de la taupe dans 24h chrono, la situation conjugale de Robin au terme de How I Met Your Mother...

A partir de quand n'avez-vous plus de scrupule ? Quel est votre seuil de renoncement ? A vous de voter.

"Les zombies ne supportent pas les microbes" : par sécurité, on ne vous dit pas de quelle oeuvre il s'agit.

 

Les équipes de Netflix n'ont pas pris le risque de se prendre un procès aux fesses, alors ils n'ont balancé des questions que sur les programmes de leurs catalogues. Ce qui limite l'intérêt de la manoeuvre pour des internautes français pas forcément très au fait des révélations d'Orange Is The New Black. Et on peut s'étonner de voir Rasta Rockett (Cool Runnings en V.O.) en tête des films à spoiler sans crainte, quand, par exemple, le mystérieux "Rosebud" de Citizen Kane semble davantage ébruité soixante-treize ans après sa sortie.

3) Vérifiez votre abnégation en vous spoilant la face volontairement

La partie la plus tricky du site consiste en un éventail de vidéos que vous pouvez actionner à votre guise et qui piocheront aléatoirement des fins de films ou de séries qui vous seront révélées sans ménagement. N'allez pas vous plaindre que vous n'avez pas été prévenu ! On pourra considérer qu'il s'agit d'un exercice de culture cinéphilique.

Reconnaissons surtout que cette démarche relève du plus pur masochisme.

Dernière barrière avant les spoils les plus gratuits de l'Internet (capture d'écran Netflix)

 

Merci Netflix : je suis peut-être le seul dans ce cas, mais je n'avais encore jamais vu Forrest Gump. Vous venez de me retirer, en cinq secondes, tout l'intérêt du film. Voyons le verre à moitié plein : je viens d'économiser deux heures et quart de ma vie. Comme ça ne suffisait pas, j'ai cliqué sur le bouton "See another spoiler" et le site s'est mis à jouer un moment-clé de l'ultime saison de Breaking Bad.

Ca va trop loin, j'arrête là la séance de torture ! Et vous ?

Netflix a débarqué à la mi-septembre en France. Analyse de l'offre par ici.

Les spoilers, un fléau en pleine expansion que nous avons décrypté par là.


 

Photo de couverture : image promotionnelle de Sixième Sens, de M.Night Shyamalan © Buena Vista, 2000

 

Par Augustin Arrivé / le 26 septembre 2014

Commentaires