Facebook imagine une messagerie anonyme

Par Augustin Arrivé / le 08 octobre 2014
Facebook imagine une messagerie anonyme
On assistera sous peu à un virage radical dans la politique de Facebook : l'entreprise de Mark Zuckerberg planche en effet sur une nouvelle appli mobile. Elle permettra à ses utilisateurs de dialoguer anonymement.

 

Facebook veut croquer Secret et Whisper. Le réseau social historique sent bien que le buzz provoqué par l'apparition de ces jeunes concurrents anonymés peut lui être préjudiciable. Il ne faudrait pas que cette nouvelle mode lui fasse de l'ombre. Mark Zuckerberg va donc sortir sa version personnelle de l'appli "dans les prochaines semaines", d'après le New York Times, qui affirme que les équipes de Facebook bossent dessus depuis un an.

 

/ Cc FlickR Sean MacEntee

 

L'idée serait donc de "permettre aux utilisateurs de Facebook de prendre différents pseudos pour discuter librement sur Internet de sujet qui pourrait les gêner s'ils utilisaient leurs vrais noms". Le projet, qui n'a pas encore de nom, ressemble furieusement à Whisper et Secret, mais on pense aussi au forum géant Reddit, ses 174 millions d'utilisateurs mensuels et ses 50 millions de dollars d'investissements encore levés ce mois-ci.

C'est Josh Miller, le fondateur de la start-up Branch, qui est aux commandes de ce développement de Facebook. A ceux qui l'accusent de vouloir copier les copains, il a répondu par un tweet qui ne nous en dit pas beaucoup plus :

 

J'espère que les gens savent qu'il ne viendrait pas à l'idée aux équipes de Branch de créer un clone de quoi que ce soit. Je ne peux pas commenter les rumeurs mais j'ai hâte de vous montrer ce qu'on a construit.


 

Il n'y a plus qu'à attendre. Mark Zuckerberg s'était déjà engagé récemment sur la voie de l'anonymat en autorisant la communauté LGBT à utiliser des pseudos sur Facebook. Les équipes travaillant sur la nouvelle appli estiment qu'elle pourra être très utile pour des discussions à caractère médical. On peut craindre que cet anonymat devienne plutôt un défouloir à discours orduriers, façon 4chan.

 

Les réseaux antisociaux ne sont pas asociaux. Reportage en cliquant ici.

Photo de couverture : Cc FlickR Kevin Krejcl


Par Augustin Arrivé / le 08 octobre 2014

Commentaires