Exécuté à 14 ans, il pourrait être innocenté 70 ans après

Par Augustin Arrivé / le 18 décembre 2014
Exécuté à 14 ans, il pourrait être innocenté 70 ans après
George Stinney Jr. est le plus jeune condamné à mort de l'Histoire des Etats-Unis. Passé sur la chaise électrique en 1944 pour un double-meurtre, il est en passe d'être innocenté : un juge vient d'annuler la décision de justice de l'époque.

 

L'affaire rapportée par NBC News est glaçante. La chaîne raconte l'histoire d'un enfant, 43 kilos, 14 ans, tellement petit qu'il a fallu poser un annuaire sur la chaise électrique pour qu'il s'asseoit à la bonne hauteur pour mourir. George Stinney Jr. avait été condamné à mort pour le meurtre de deux fillettes blanches, Betty June, 11 ans, et Mary Emma, 8 ans. Les faits se sont produits dans la petite ville d'Alcolu, en Caroline du Sud, un ancien Etat ségrégationniste. En 1944, 14 ans, c'était l'âge minimum de responsabilité pénale. Le petit George a donc pu être exécuté, cette année-là.

 

 

Mercredi 17 décembre, contre toute attente, un juge de l'Etat, Carmen Mullins, a décidé d'annuler cette condamnation à mort et de rouvrir le dossier. L'insistance de plusieurs avocats des droits civils a payé. Depuis plusieurs années, ils se battaient pour un nouveau procès, persuadés que les aveux de George (jamais enregistrés) avaient été obtenu par la force. Sa soeur a déjà déclaré sous serment que son frère était avec lui le jour des meurtre, un alibi qui n'avait pas été pris en compte à l'époque.

 

"Un coupable idéal", de John Erman, le film adapté de l'histoire de George Stinney Jr © Multicom, 1991

 

Il faut dire que le procès de George Stinney Jr. a été pour le moins expéditif : trois heures de séance, dix minutes de délibération et c'était bouclé. La décision de tuer l'accusé était prise. Les douze jurés étaient des hommes blancs. Alors que le racisme de la police et de la justice américaine est à nouveau mis en cause dans les affaires Michael Brown et Eric Garner, la réouverture de ce dossier est éminemment symbolique.

 

Pour dénoncer le racisme et les violences policières, Samuel L.Jackson vient de lancer un défi sur internet. Plus d'infos par ici.

Photo de couverture : Cc FlickR AK Rockefeller / David Scaglione

 

Par Augustin Arrivé / le 18 décembre 2014

Commentaires