Etes-vous un lecteur mythomane ?

Par Augustin Arrivé / le 27 juillet 2013
Etes-vous un lecteur mythomane ?
On se souvient tous de l'émotion ressentie à la lecture de Proust. Y compris tous ceux qui ne l'ont jamais lu. Un site américain a mené une enquête pour connaître la liste des livres que l'on prétend le plus souvent avoir lus sans que ce soit le cas.

 

J'ai adoré Les bienveillantes, de Jonathan Little. C'est glaçant, bien sûr, mais quelle audace ! Se mettre dans la tête d'un bourreau nazi, il fallait oser. Et le ton est très juste. Ca me fait marrer tous ces mecs qui se laissent impressionner par l'objet, juste parce qu'il fait 1.400 pages. Mais ça se lit très facilement, vous savez... Ca ne m'étonne pas qu'il ait eu le Goncourt, il le mérite.

 

Jonathan Little invité de Patrick Cohen sur France Inter le 1er juin 2012 © Radio France

 

D'accord, j'avoue tout. Je ne l'ai jamais lu. Je me suis laissé impressionner par les 1.400 pages et je n'ai jamais eu le courage de me lancer. Mais c'était crédible, non ? Ils sont nombreux, les lecteurs mythomanes comme moi, à prétendre avoir dévoré un bouquin qu'ils n'ont pas ouvert de leur vie.

 

Le site internet américain Book Riot a voulu en savoir plus. Quels livres raconte-t-on le plus souvent avoir lu sans que ce soit le cas ? La question a été posée telle quelle aux lecteurs. 828 réponses, et voilà le résultat de ce sondage, le top20 des titres les plus souvent évoqués :

  • 1) Orgueil et préjugés, de Jane Austen
  • 2) Ulysse, de James Joyce
  • 3) Moby Dick, d'Herman Melville
  • 4) Guerre et paix, de Leon Tolstoï
  • 5) La Bible, ouvrage collectif
  • 6) 1984, de George Orwell
  • 7) Le seigneur des anneaux, de J.R.R Tolkien
  • 8) Gatsby le Magnifique, de Francis Scott Fitzgerald
  • 9) Anna Karenine, de Leon Tolstoï
  • 10) L'attrape-coeurs, de J.D. Salinger
  • 11) Infinite Jest, de David Foster Wallace
  • 12) Catch 22, de Joseph Heller
  • 13) Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, de Harper Lee
  • 14) Cinquante nuances de Grey, de E.L. James
  • 15) Jane Eyre, de Charlotte Brontë
  • 16) Crime et Châtiment, de Fedor Dostoïevski
  • 17) Les hauts de Hurlevent, d'Emily Brontë
  • 18) Les grandes espérances, de Charles Dickens
  • 19) La saga Harry Potter, de J.K. Rowling
  • 20) Le conte de deux cités, de Charles Dickens

En même temps, à quoi ça sert de lire Orgueil et préjugés, alors qu'on peut le regarder en DVD avec Keira Knightley et Donald Sutherland ? Navré pour vous, Jane Austen, retournez-vous dans votre tombe, mais c'est ça, aussi, la magie, un peu désolante parfois, d'Hollywood.

 

En 2007, Pierre Bayard, prof de littérature à l'université Paris-VIII, sortait un essai sur ce thème aux Editions de Minuit : Comment parler des livres que l'on n'a pas lus. Il y explique les motivations les plus fréquentes de ces menteurs et les méthodes les plus efficaces pour les imiter. "Etre cultivé, ce n'est pas avoir lu tel ou tel livre, c'est savoir se repérer dans leur ensemble."

 

Un livre, un jour, émission d'Olivier Barrot, le 26 février 2007 © France Télévisions

 

Je vous en parle avec d'autant plus d'assurance que je n'ai pas lu cet essai. J'ai pompé la citation sur le site de la maison d'édition.

 

Par Augustin Arrivé / le 27 juillet 2013

Commentaires