Enfermés dans un caisson, ils jouent jusqu'à manquer d'oxygène

/ le 09 juillet 2014
Enfermés dans un caisson, ils jouent jusqu'à manquer d'oxygène
Voici une drôle de performance qu'exécute un groupe de Death Metal dans les rues de Londres : jouer dans une boîte noire hermétique et insonorisée. Mais... Pourquoi ? Pour l'art, pardi!

Ils s'appellent Unfathomable Ruination et se sont livrés à une expérience artistique extrême pour un projet baptisé Box Sized DIE : jouer le plus longtemps possible dans une boîte totalement hermétique et insonorisée. Une charmante idée inspirée d'une création d'un artiste portuguais, João Onofre.

Lors de leur premier essai, les musiciens ont tenu 14 minutes. A force de persévérance, ils peuvent désormais jouer 19 minutes au moins dans ces circonstances claustrophobiques.

Les membres du groupe ont d'ailleurs rapporté que les conditions à l'intérieur de la boîte sont suffocantes, la température étant très élevée. Surement que les degrés grimpent vite dans un espace clos aussi étroit, avec quatre métalleux baraqués et chevelus collés-serrés dedans.

Reste que pour les bonhommes, c'est une expérience qui vaut la peine d'être vécue, ne serait-ce que pour l'art. Daniel Herrera, guitariste du groupe, a expliqué :

Ce sont des conditions extrêmes mais nous jouons une musique extrême. La voilà, la connexion.


 

D'après João Onofre, la boîte dans laquelle joue les musiciens est en fait un symbole des box qui agencent parfois certains open space :

Dans cette architecture d'entreprise, on ne voit pas ce qui se passe à l'intérieur. C'est le même principe ici [avec le groupe].


 

Ci-dessus, l'artiste João Onofre - Crédit photo : Capture d'écran ©CNN

 

Donc Unfathomable Ruination déambulera - et leur grosse boîte avec eux - dans le quartier des affaires de Londres jusqu'au 1er août prochain.


(via Dailymail)

Photo d'illustration : Capture d'écran ©CNN

/ le 09 juillet 2014

Commentaires