En Allemagne, les nouveaux emballages Kinder provoquent une polémique raciste !

Par Justine Dincher / le 26 mai 2016
En Allemagne, les nouveaux emballages Kinder provoque une polémique raciste !
À quelques jours du début de l'Euro de foot, Kinder a mis en vente des paquets inédits de barres chocolatées, à l'effigie des joueurs allemands lorsqu'ils étaient petits. Les photos d'un joueur d'origine ghanéenne et d'un autre d'origine turque a provoqué un déferlement de commentaires racistes.

L'intention était bonne ! C'était pourtant trop mignon ! Pour l'Euro 2016, Kinder a décidé de virer le visage angélique, très connu, d'un enfant, sur ses paquets de chocolat. En soutien à l'équipe nationale, la marque a remplacé cette image par celle des joueurs allemands, au même âge. On y voit des footballeurs de la Mannschaft comme Mario Gôtze, Jérôme Boateng ou encore Ilkay Gûndogan, enfants.

 

Mais les photos du milieu de terrain Ilkay Gündogan et du défenseur Jérôme Boateng n'ont pas du tout plu aux partisans du mouvement islamophobe et anti-immigration, Pegida. Les deux joueurs d'origine étrangère (turque pour Gündogan, ghanéenne pour Boateng) ont été la cible d'attaques racistes.


Pegida s'en prend à Gündogan et Boateng

Sur sa page Facebook, une section régionale de Pegida a publié une photo des nouveaux emballages Kinder, dans un rayon de supermarché : "ils ne reculent devant rien ! Peut-on vraiment acheter ça ? Ou c'est une blague ?" Sous ce post, on pouvait lire de nombreux messages racistes. Depuis, tout a été supprimé par les administrateurs de la page. Pegida semble ne pas avoir relevé qu'il s'agissait des photos des célèbres joueurs de foot.

 

Ferrero, l'Eglise et les internautes contre-attaquent

La marque italienne Ferrero, propriétaire de Kinder, a réagi à cette polémique sur Facebook : "nous nous désolidarisons de toute réaction raciste ou xénophobe". Le Président de la Fédération allemande de foot, Reinhard Grindel, a rappelé de son côté, que la sélection outre-Rhin était "l'un des meilleurs exemple d'une intégration réussie. Des millions de personnes en Allemagne sont fières de cette équipe, parce qu'elle est comme elle est".

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont lancé le hashtag #cutesolidarity ("solidarité mignonne", en français), en accompagnant leur tweet d'une photo d'eux, enfants. 

____________________________________________________________________________________________

Crédit photo : Max PPP
Par Justine Dincher

Par Justine Dincher / le 26 mai 2016

Commentaires