Emmaüs lance sa boutique en ligne !

Par Estelle Lévêque / le 06 juin 2016
Emmaüs lance sa boutique en ligne !
Dès le 1er octobre, il vous sera possible d’acheter les objets d’Emmaüs sur le net. Annoncé lors du salon annuel de l'association, la boutique en ligne n’a pas pour autant vocation de concurrencer les grands sites marchands comme Le Bon Coin et Amazon.

Label Emmaüs (c’est le nom du site choisi par les bénévoles de l’association de l’Abbé Pierre) proposera de vendre les objets du quotidien qui ne servent plus.

Les objectifs ? Donner une deuxième vie à ce qui ne sert plus. Incarner le côté social en diversifiant au maximum les offres. Et occuper le terrain partout où les besoins sont présents.

Alors Thierry Kuhn, le président d’Emmaüs France, souhaite s’adresser aux jeunes.

 

Il y a plusieurs moyens de devenir un acteur de la solidarité. Emmaüs ne s’adresse pas seulement aux personnes qui ont peu d’argent. Les trentenaires branchés de la capitale vont souvent chercher les bonnes affaires dans la vingtaine de boutiques de la région parisienne. Et dans ces boutiques, on trouve vraiment de tout…

Télé customisée

Alain Bezotte dit BZT 22 customise des objets de tous les jours.

 

Tout l’argent récupéré sur le site va servir à financer les activités de l’association. Le principe d’Emmaüs reste donc le même : les particuliers donnent, les bénévoles réparent et d’autres particuliers rachètent. D’ici à l’année prochaine, l’association espère récupérer 500 000 €.

Des premières ventes à Toulouse

Depuis octobre 2015, la ville rose propose en permanence 300 produits sur son site. Les articles proposés sont divers : des vêtements aux vélos en passant par les jouets pour les enfants, il y en a pour tous.

Cette boutique en ligne attire des acheteurs plus jeunes que ceux qui se déplacent, un atout pour l’association.

Mais pas question de couper tous liens physiques avec les acheteurs, Emmaüs Vannes propose des articles sur son site mais il faut se déplacer pour aller les chercher. 

 


 

Crédits photos : CC Flickr, Capture d'écran du site label-emmaus.co, Alain Bezotte

Par Estelle Lévêque / le 06 juin 2016

Commentaires