ELECTION WEEK IN BERLIN : Episode 3

/ le 18 septembre 2013
ELECTION WEEK IN BERLIN : Episode 3
Plus que cinq jours avant les élections fédérales allemandes et le Mouv' continue de sillonner Berlin dans tous ses coins et recoins. La capitale destroy est le paradis des artistes. Mais le paradis berlinois a du plomb dans l'aile. La grogne monte. Nous avons pu en toucher un mot au maire de la ville.

 

Attention les hipsters berlinois ont sorti leur plus beau slim ! Cette semaine à Berlin c'est la deuxième édition de la "Berlin Art Week".

Sur August Strasse concours de look © Benjamin Illy.

La "Berlin Art Week", l'un des événements culturels les plus attendus de l'année à Berlin, avec des centaines d'expositions partout dans la ville. Pendant six jours la capitale allemande honore son statut de métropole artistique...pour mieux cacher la misère ?

          Dandy berlinois                                       Belle brochette                              "C'est de l'abstrait ?"  

C'est indéniable Berlin est une ville d'artistes. Ils seraient 50 000 selon les estimations, venus des quatre coins du monde.  Ils sont arrivés juste après la chute du mur, attirés par le coût de la vie bien plus bas qu'à New-York, Paris ou Londres. Attirés aussi par ces grandes friches industrielles, ces immenses espaces urbains laissés à l'abandon et transformés à peu de frais en ateliers. Résultat : Berlin a muté. Ses murs se sont colorés. La ville unifiée, est entrée en effervescence. Elle a ressuscité. Les touristes ont afflué.

Mais le "pacte" entre artistes et politiques est en passe d'être brisé. Aujourd'hui les prix des loyers explosent et les subventions ne suivent pas. Bientôt Berlin sera trop chère pour cette population bohème aux revenus limités. C'est le cri d'alarme lancé par une coalition, la "Freien Szene" (la "Scène Indépendante"). Un collectif d'artistes formé en février 2012. Et qui fait beaucoup parlé de lui à Berlin en ce moment.

Le porte-parole de la "Freien Szene", Christophe Knoch, au micro de Benjamin Illy :

Christophe Knoch, de la Freien Szene © Benjamin Illy

 

Klaus Wowereit © Benjamin Illy
 








Le malaise de la communauté artistique est évident. Alors nous avons profité de la présence de Klaus Wowereit, le maire SPD de Berlin, à l'ouverture de la Berlin Art Week, pour l'interpeller.









Klaus Wowereit, maire de Berlin répond à Benjamin Illy :


Pour sa défense, Klaus Wowereit évoque la création de nouveaux lieux artistiques.

C'est le cas du ZKU. Une résidence d'artistes installée dans une ancienne gare ferroviaire depuis août 2012 dans le quartier de Tiergarten, lui aussi en voie d'embourgeoisement.
 
Le ZKU offre un espace de travail pour huit mois maximum à une vingtaine de créateurs de toutes les nationalités (japonaise, palestinienne, canadienne, polonaise, chilienne, espagnole...).
 

Le ZKU, résidence d'artistes © Benjamin Illy

Pour se lancer et financer les travaux à hauteur d'un million d'euros le ZKU a obtenu le prix de la Fondation de la Loterie de Berlin (car oui, en Allemagne, le loto finance des projets artistiques !).

Reportage de Benjamin Illy au coeur du ZKU :

Felix Kalmenson, artiste canadien                                                            Philip Horst, cofondateur du ZKU 

 

Avant de quitter le ZKU, on termine le tour du propriétaire...

                     Avec la terrasse...                                                               ...et le silo-cabane ! 
 
Textes, reportages, photos : Benjamin Illy
Traduction : Alban Cajarville

/ le 18 septembre 2013

Commentaires