Election US : le Mouv à Newport Beach

/ le 01 novembre 2012
Election US : le Mouv à Newport Beach
Nous étions mercredi avec les jeunes agriculteurs de Fresno. Quatrième étape de notre road trip aux Etats-Unis à J moins 5 de la présidentielle : nous voici sur les plages de sables fin au sud de Los Angeles. Orange county, le riche comté d'Orange est connu pour être un fief pro-Mitt Romney dans un Etat majoritairement démocrate.

 

Une cinquantaine de kilomètres à peine nous séparent d’Hollywood, la colline pro-Obama et ses stars en campagne.

Sur la plage de Newport Beach, Orange County

Nous voici à Newport Beach, ville côtière qui semble tout droit sortie d’une carte postale, avec sa police de plage, ses palmiers, ses yachts et ses millionnaires. 

 

Kristin et Paul, Newport Beach

Chevauchant des bicyclettes aux guidons de Harley Davidson, Kristin, la vingtaine et Paul, la soixantaine ont un crédo « free market, free life ! ». Pour ce couple dont la maison donne sur la plage, « Obama a eu ses chances. Après quatre années, son bilan économique est mauvais. » Même s’ils ne connaissent pas de difficultés, ils pensent qu’ « il est temps de donner à son adversaire les rênes du pays ».

Reportage de Claire Chaudière :

 

The best Chili cheese fries de Californie, sur la plage de Newport Beach


 

 

Au QG local républicain "five phone calls à day keeps Obama away"

William Adams en fait partie. Il débarque au QG républicain local pour faire une donation et acheter quelques affiches et stickers à coller sur sa voiture. « Pourquoi je vote Romney ? Parce que je ne veux pas qu’on touche à mon argent. J’ai commencé tout en bas de l’échelle. Aujourd’hui, avec mes 51 immeubles, je suis riche, très riche. Je me suis donné les moyens de le devenir. Ici tout le monde à les mêmes chances de réussir ».

 

William Adams, au QG républicain local


Meeting du Tea Party local à Laguna Niguel

 

 

Laguna Niguel n’est qu’à quelques kilomètres plus au sud. Le Tea Party local tient ses réunions dans une église, où se retrouvent des fans du libertarien Ron Paul (écarté de la course à la maison blanche à l’issue des primaires républicaines) qui aimeraient voir le rôle de l’Etat fédéral réduit au strict minimum au sein de la sphère économique et sociale. C'est le cas du jeune Daniel 21 ans.

 


Le reportage de Claire Chaudière :

 

L'interview de Daniel, en intégralité :

 

Dans l'assistance aussi des électeurs pour qui les valeurs religieuses et morales sont primordiales. « Le parti républicain a ses petits arrangements et ses compromis que nous ne pouvons accepter» répète Kathy Richardson, la porte-parole du groupe. « Le monde musulman nous veut mort, chacun d’entre nous ! Même si Mitt Romney ne vous satisfait pas entièrement, n’oubliez pas l’aller voter le 6 novembre» clame l’un des orateurs.

Kathy Richardson, chef de file du Tea Party local

 

Le premier amendement de la constitution américaine, projeté lors du rassemblement du Tea Party 
Première étape : Berkeley et Oakland
Deuxième étape : Soma et la Silicon valley
Troisième étape : Fresno, San Joaquin valley
Cinquième étape : San Diego
.
Retrouvez l'ensemble des reportages des rédactions de Radio France à l'approche des élections américaines sur Vote in USA
.

Claire Chaudière

 

/ le 01 novembre 2012

Commentaires