Eh mec, t'as pas un bitcoin ?

/ le 19 novembre 2013
Eh mec, t'as pas un bitcoin ?
C'est une monnaie virtuelle qui vaut de l'or. En un an, la valeur du Bitcoin a été multipliée par cinquante. Vendu moins d'un dollar il y a quatre ans, il a franchi hier le cap des 600 dollars. De l'argent facile pour les initiés, mais peut-on encore faire fortune en Bitcoins ?

 

Devenir millionnaire en Bitcoins sans bouger de son fauteuil, Sébastien Sabiron a tenté le coup. 

 

A première vue, Christopher Koch ne respire pas la joie de vivre. Et pourtant, cet étudiant norvégien vient de s'offrir un immense appartement dans les quartiers chics d'Oslo. Un appartement qui lui a coûté 27 dollars. 

Christopher, nouveau riche en Bitcoins / DR
   
En 2009, le jeune matheux investit 27 $ dans l'achat de Bitcoins, une monnaie numérique décentralisée dont peu de monde a entendu parler. Il termine sa thèse, oublie ses 5000 Bitcoins et s'en souvient quatre ans plus tard en lisant la presse.
    
Ils valent désormais 848 000 $, plus de 628 000 €. Christopher n'a aucun mal à les revendre pour s'acheter l'appart' de ses rêves.
    

La devise anti-crise ?

Inventé en 2009 par l'informaticien Satoshi Nakamoto (un pseudo), Bitcoin est à la fois une monnaie virtuelle et un protocole d'échange de pair-à-pair (entre deux ordinateurs). Les Bitcoins sont stockés sur un portefeuille virtuel et chaque transaction s'effectue à la manière d'un e-mail, sécurisé et chiffré. 
     
Bitcoin sonnant et trébuchant / DR
   
Avec cette monnaie, les paiements sont décentralisés, anonymes et sans frais car totalement indépendants du système bancaire. Conséquence : Bitcoin est rapidement devenue la monnaie d'échange privilégiée des trafics en tout genre, notamment sur Silk Road, supermarché de la drogue en ligne, fermé par le FBI début octobre.
    
Silk Road drogue en bitcoins / Capture d'écran
    
Mais en échappant au contrôle des états et des banques centrales, cette monnaie alternative apparaît pour beaucoup comme une valeur refuge. Lors de la crise chypriote, les cours des Bitcoins sont montés en flèche.
    
Leur nombre total étant limité à 21 millions, le risque d'explosion de la bulle est par ailleurs limité, comme l'explique Philippe Herlin, chercheur en finance au CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).
    

      

Faut-il investir en Bitcoins ?

Jusqu'à présent, le système était plutôt réservé aux geeks et aux libertaires technophiles. Mais avec l'explosion des cours, Bitcoin attire des particuliers tentés par un placement rentable. Si vous souhaitez en acheter, méfiez vous des arnaques, le succès de Bitcoin aimante les escrocs de tous poils.
    
Pour investir sans risque, autant privilégier les plateformes de trading connues comme MtGox au Japon ou ou encore le français Paymium. Son co-fondateur Pierre Noizat estime que la valeur du Bitcoin se stabilisera dans les prochains mois.
       
 
 
 
 
 
Une fois que votus aurez rempli votre portefeuille virtuel, vous pouvez attendre qu'il fructifie ou faire vos courses chez les rares e-marchands qui acceptent le Bitcoin, comme ce site de matériel high tech ou encore ce fabriquant canadien de chaussettes en alpaga.
 
 
Pour le moment, la volatilité des cours ne permet pas vraiment d'utiliser Bitcoin comme une monnaie "classique", mais le géant Ebay a récemment déclaré s'y interesser de près.
 
 
 
 
 
 
 
Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)
/ le 19 novembre 2013

Commentaires