EDM : vers une interdiction des festivals dans le comté de Los Angeles ?

/ le 04 août 2015
EDM : vers une interdiction des festivals dans la comté Los Angeles ?
Les 1er et 2 août 2015 à Los Angeles se déroulait le festival orienté EDM, HARD Summer,durant lequel deux jeunes femmes sont mortes. Les officiels pensent à prendre une mesure radicale : interdire ce genre de manifestations.

En 2014, le festival HARD Summer, un des plus gros festivals de musiques électroniques de Los Angeles, avait fait les gros titres de la presse lorsqu'une jeune femme de 19 ans avait trouvé la mort suite à une overdose. 

 

Pour l'édition 2015, les organisateurs ont mis tous les moyens possibles pour éviter qu'un tel drame se reproduise. Il est vrai que la drogue est présente lors de ce type de festivals tout comme lors de concerts d'autres genres musicaux. C'est une réalité avec laquelle il faut composer.

 

Les 1er et 2 août 2015, le festival HARD Summer a attiré plus de 65 000 personnes par soir mais ce qui devait être une grande fête de l'EDM a été entaché par une nouvelle catastrophe : deux jeunes femmes de 18 et 19 ans sont mortes d'une possible overdose.

Deux morts de trop pour les officiels du comté de Los Angeles dont Hilda L. Solis, superviseur du premier district, qui a déclaré faire tout son possible pour faire passer une motion de censure contre "ce genre d'événements" (comprendre : les festivals de musiques électroniques) dans le comté. 

Une mesure radicale qui ne semble pour autant pas être la solution idéale. Il faudrait peut-être plus chercher du côté de la prévention ( Diplo lui même avait d'ailleurs alerté sur ce sujet en 2013 ) qui pourrait par exemple être prise en charge par les promoteurs de manifestations de manière à éduquer les festivaliers sur les risques encourus par la consommation de drogues et les inciter à s'en éloigner. 

Dasn la foulée du weekend, le 3 août, c'est le réseau social Instagram qui a bloqué l'utilisation du hashtag #EDM à ses utilisateurs en argumentant que les posts associés allaient à l'encontre des règles sur la nudité. Ce "mot dièse" ne peut donc pluss être cherché ou utilisé. Si aucun communiqué officiel n'a pour l'instant été fait à ce sujet, un porte-parole a dévoilé l'information au magazine TIME.

 


Capture Photo : Capture d'écran YouTube

 

/ le 04 août 2015

Commentaires