Downtown tour

/ le 01 septembre 2013
Détroit downtown
Le centre-ville dévasté de Détroit change de visage. Depuis un an, une association organise des visites touristiques, qui font le plein. Notre reporter a suivi l'un de ces "Downtown tour".

 

Depuis quelques années, le centre dévasté de Motortown se rafraîchit, avec l’arrivée d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs, qui entraine dans son sillage des bars, des restaurants, des magasins, des salles de yoga et un club de ping-pong. Le quartier des théâtres de Woodward Avenue propose aussi des spectacles dans des salles rénovées. 

Woodward avenue, l'artère principale du centre-ville. © Gaele Joly, Le Mouv'

      

"Saviez-vous que le centre-ville de Détroit compte plus 140 bars et qu'il est moins meurtrier que la moyenne nationale ?" Voilà comment les organisateurs du « Downtown tour » espèrent convaincre. 

Tous les samedis, à 14h, l’association D:hive organise des visites touristiques de deux heures, dans le centre-ville. Et ça marche. Ce jour-là, une vingtaine de touristes sont au rendez-vous. Jeff Haronoff, fondateur de D:hive, est le créateur de ces visites touristiques. 

Ça change très vite, même autour de nous, depuis un an et demi qu'on est là. Ça se voit et ça s’entend aussi, les bruits de construction, les bruits de rénovation.



 

Ce samedi, une vingtaine de touristes participent au "Downton tour". © Gaele Joly, Le Mouv'


Intérieur du Gardian Building

 

 

 

Le petit tour à travers le centre-ville permet aussi d’admirer l’une des plus vastes collections de bâtiments construits début  XXème, et classés dans le « National Register of Historic Places », etnotamment le Guardian building construit en 1928 (c’est une ancienne banque). 

 


 

 

Au centre ville, les Detroit Tigers ont inauguré leur nouveau stade, le Comerica Park en 2000 et les Lions jouent au Ford Field où ils ont accueilli le superbowl en 2006.

Vue du centre-ville depuis le métro de Détroit.  © Gaele Joly, Le Mouv' 

 

Shanny est venu de Los Angeles pour visiter Détroit. 

C’est très intéressant parce que ça me fait penser à ce qu’était Los Angeles avant, quand ils ont commencé à réaménager le centre-ville. Et je crois que ce qui s’est passé à Los Angeles est en train d’arriver ici.


 

Woodward avenue, où se trouve le siège de l'association D:hive © Gaele Joly, Le Mouv'
        
Retrouvez tous nos reportages au cœur de Détroit par ici.

 

 

/ le 01 septembre 2013

Commentaires