Dites-le avec "Proutella"

Par Sébastien Sabiron / le 24 février 2015
Dites le avec "Proutella"
Dans sa dernière campagne en ligne, Nutella invite les internautes à composer un message qui s'affiche sur son célèbre pot. Pour éviter les débordements, certains mots sont bannis. Sauf que des trolls ont découvert la liste des mots interdits. Et c'est pas joli joli.

C'est un parfait exemple de E-Marketing complètement foireux. Au départ, l'idée est plutôt mignonne. Le groupe Ferrero propose aux consommateurs de personnaliser le célèbre pot de pâte à tartiner avec un message animé. Objectif pour la marque: faire de chaque internaute un community manager en puissance, qui diffusera le message sur les réseaux sociaux.

Et pour éviter que ça dérape, les webmasters ont tout prévu :

« Votre message contient un mot non conforme aux conditions d’utilisation Nutella. » (en rouge à gauche)



Le problème, c'est que les mots interdits par Nutella sont listés dans le code source du site web. Une liste que des petits malins ont réussi à débusquer, comme le rapporte Rue89. Dans cette liste (consultable ici) on retrouve des insultes, quelques références sexuelles et quelques incontournables du stade anal  :

cacamou, cacatella, proutella, potdecaca, jusdecaca, putella, pedobear, sucella, facedepet, vaginal, youporn, nichon, chocobite, bitella...


 


Il est également interdit d'associer la marque à quelconque apologie des stupéfiants et bien entendu aux injures à caractère raciste ou homophobe. On ne peut donc pas écrire :

biture, cannabis, héroïne, cocaïne, droguella, beur, homo, pédale, juif, youpin, bougnoule, muslim, musulman, chintok, sale nain...



Le bad buzz qui fait tache d'huile (de palme)

Jusqu'là, rien de scandaleux. On imagine d'ici le brainstorming qui a conduit les développeurs à inclure "Sabitella" ou "Chocobite" dans cette "prohibited wordlist".

Mais l'on s'aperçoit que Ferrero a également pris soin de prohiber tout le lexique ayant trait aux matières grasses, qui pourrait servir à dénigrer la recette :

Cellulite, gras, graisse, kilos, gradubid, huile, pateagros, obésité, obèse, obeze, OGM, huiledepalme, palmoil, oil, Indonésie, Malaisie, orang-outan, oranoutan...




On notera que la marque souhaite à tout prix éviter que les internautes fassent référence à l'huile de palme. Cet ingrédient, présent à hauteur de 20% dans la recette, vaut à Nutella une interminable polémique.


La culture de l'huile de palme favorise la déforestation en Malaisie et en Indonésie. La marque est ainsi accusée de contribuer à l'extinction de l'orang-outang, une espèce menacée par la destruction de son habitat.

En radiant ces mots sulfureux, Nutella est victime du fameux "effet Streisand", ou comment rendre hyper visible une information que l'on tente (maladroitement) de camoufler.



Via Rue89

Par Sébastien Sabiron / le 24 février 2015

Commentaires