Dismaland : la publicité subversive et géniale de Banksy [vidéo]

Par Erika / le 26 août 2015
Dismaland, la publicité anarchique [vidéo]
Quand Banksy fait la promotion de son parc d'attraction, Dismaland, cela donne une publicité subversive, où les clichés se mélangent avec une critique à peine masquée de notre société.

Après son ouverture au public le 22 août dernier, Dismaland, le parc d'attraction satirique de Banksy s'offre une publicité qui s'avère particulièrement représentative du projet surréaliste.

Son contenu prend un air de déjà-vu, avec son stéréotype de famille traditionnelle surfant sur les clichés de la publicité : une famille caucasienne, avec deux enfants, prenant ensemble leur petit déjeuner. La mère endosse son rôle de femme de maison, versant le lait dans les céréales de ses enfants, avant qu'une simple phrase vienne tout remettre en question : "Est-ce qu'il y a comme un vide dans votre vie?"

 

Y-a-t-il comme un vide dans votre vie ? Avez-vous besoin de sortir ? Alors, arrêtez tout, et rendez-vous dans l'endroit le plus joyeux au monde. Un parc d'attraction comme vous n'en avez jamais vu.

Dismaland : un endroit où tous vos rêves deviennent réalité. Alors ? Qu'est-ce que vous attendez ?


 

La vidéo, avec sa petite musique un peu glauque très Tim-Burtonesque, se conjugue au plus-que-parfait. Elle nous plonge, aux côtés de cette famille idéale, dans la vie du parc, de ses employés dépressifs à ses attractions morbides.

Car Dismaland, avec ses oeuvres anarchistes, s'érige en allégorie constante à la mort, à la déchéance de notre société de consommation et au voyeurisme malsain ancré dans nos habitudes comportementales. Et quoi de mieux pour faire passer le message que le pendant utopique de notre réalité : Disneyland et ses icônes, des princes et princesses qui "vivent heureux, avec beaucoup d'enfants".

Pas de Happy ending dans cette version brutale et anarchiste, où Cendrillon, victime d'un accident de carrosse, se retrouve mitraillée par les paparazzis.

Capture d'écran

 

L'on peut parier que Banksy nous réserve encore quelques surprises : le parc sera ouvert jusqu'au 27 septembre, de quoi espérer, d'ici sa fermeture, d'autres coups de pubs habilement menés.

 


Crédit photo : Capture d'écran

 

Tous les articles sur Dismaland

Par Erika / le 26 août 2015

Commentaires