Diddy frappe une nouvelle fois et passe par la case prison.

Par Marie Aubert / le 23 juin 2015
"Paf Daddy" a encore frappé !
Diddy a la main leste, c'est un fait. Il a récemment agressé l'entraineur de football de son fils sur un campus californien. Ce qui lui a valu un bref séjour en cellule. Alors : Diddy, véritable papa poule ou impulsif pathologique ?

Sean Combs, alias Puff Daddy, P. Diddy ou encore Diddy, s'est retrouvé en garde à vue après avoir attaqué un entraineur de football de l'UCLA, en californie.

Justin Combs, le fils du producteur/rappeur, étudie à l'Université de Californie et a obtenu une bourse pour jouer dans l'équipe universitaire de UCLA. (ce qui n'a pas manqué de faire débat en 2012) Le "gentil Daddy" assisterait même fréquemment aux entrainements de son fils chéri.

Mais il fallait bien que quelque chose dérape dans ce tableau idyllique de la famille parfaite. Lundi dernier, le fils du rappeur se serait fait remettre à sa place par un assistant coach : chose qui n'a bien évidemment pas plu à Diddy.

Le rappeur n'a pas hésité une seconde à sortir de ses gonds pour prendre la défense de son enfant. En colère,  "Puffy" s'est rendu dans le bureau de l'assistant coach Sal Alosi, (ancien préparateur physique des New York Jets supsendu en 2010 opar la NFL pour avoir piétiné un joueur) pour l'agresser avec un poids de plusieurs kilos...

Résultat ? Le rappeur a fini en garde à vue pour agression. Il a depuis payé une caution de 160 000 $ pour sortir de prison.

Des sources proches de Diddy clament à qui veut l'entendre que le rappeur n'aurait fait que se défendre :

Diddy voulait appeler la police mais Alosi s'en est pris à lui avec les mains. Ce dernier a pris un poids et s'est mis en position défensive. Il n'a pas attaqué l'entraineur, ce n'était pas son intention.


 

L'université dément ce récit et évoque une attaque délibérée et impulsive de la part du rappeur.

En 2014, le rappeur aux mille surnoms avait déjà envoyé son confrère Drake à l'hôpital pour un différend musical. Plus récemment, le chanteur a de nouveau frappé en cognant l'un de ses fans avant de fuir la police ... Il semblerait que "gentil Daddy" soit en réalité victime de son impulsivité et propriétaire d'une main un peu leste...

 


 

Crédit photo :Terrence Jennings/Retna, Ltd. / Corbis

Par Marie Aubert / le 23 juin 2015

Commentaires