Deux siècles de BD en un album

Par Augustin Arrivé / le 10 novembre 2014
Deux siècles de BD en un album
Avec "Le petit livre de la bande dessinée", Hervé Bourhis et Terreur Graphique réussissent le tour de force de nous raconter l'histoire du neuvième art en 200 pages, une encyclopédie toute en anecdotes et en grands bouleversements.

 

Vous le saviez, vous, qu'Hergé avait commencé à travailler sur un album intitulé Tintin et le Thermozéro, avant de l'abandonner au profit des Bijoux de la Castafiore ? On vous avait déjà dit qu'Albator n'était à l'origine qu'un pilote d'avion, loin de son navire de l'espace ? Vous étiez au courant qu'Uderzo avait raconté d'autres histoires de Gaulois avant Astérix ? Que Moebius avait appartenu à une secte cherchant les extraterrestres ? Ou que la première BD française à utiliser uniquement des bulles était un sommet de racisme colonial ?

 

Extrait de "Le petit livre de la bande dessinée", d'H.Bourhis et Terreur Graphique © Dargaud, 2014

 

On apprend tout ça dans Le petit livre de la bande dessinée, qui porte bien mal son adjectif tant cet ouvrage est grand(iose). Deux cents pages saturées de dessins, pleines à craquer d'anecdotes en tous genres et de name-dropping exhaustif qui brassent aussi bien l'école franco-belge (vous êtes plutôt Marcinelle ou Bruxelles ?) que les manga ou les comics, Picsou, Bill Baroud, Little Nemo, Pascal Brutal ou Akira.

 

Extrait de "Le petit livre de la bande dessinée", d'H.Bourhis et Terreur Graphique © Dargaud, 2014

 

Après Le petit livre rockLe petit livre Beatles et Le petit livre de la Ve République, Hervé Bourhis se penche cette fois sur la BD et s'adjoint les services de Terreur Graphique (et de soixante-dix autres invités dessinateurs, d'Etienne Davodeau à Lewis Trondheim) pour nous instruire en sortant des sentiers battus.

Dans l'ultime case de l'album, les auteurs imaginent les critiques qu'ils vont se recevoir sur le coin de la gueule. "Ils ne parlent que des indés, c'est copinage et compagnie." Ou bien : "Ils ne parlent que du mainstream, ils sont achetés par Dargaud." La réalité, c'est qu'ils parlent de tout le monde, délivrant tour à tour beaucoup de tendresse (pour Philémon par exemple) ou un beau paquet d'ironie (cf la recette du succès de Lanfeust de Troy).

 

Extrait de "Le petit livre de la bande dessinée", d'H.Bourhis et Terreur Graphique © Dargaud, 2014

 

Hervé Bourhis et Terreur Graphique réussissent ici à s'adresser autant aux néophytes (avec une bonne couche de références populaires, de Batman à Lucky Luke) qu'aux bédévores les plus névropathes (vous découvrirez sans doute l'existence de Francis Lacassin ou du cousin cochonnesque de Fritz the Cat). Une bible qui se dévore avec gourmandise.

 

Toute l'actu de la bande dessinée sur le Mouv', c'est par ici.

Illustration de couverture : Le petit livre de la bande dessinée, par Hervé Bourhis et Terreur Graphique   © Dargaud, 2014

 

Par Augustin Arrivé / le 10 novembre 2014

Commentaires