Des stars mises à nu sur Internet

Par Marie Moglia / le 01 septembre 2014
Piratage: des stars mise à nues sur Internet
Dimanche 31 août, des photos très intimes de plusieurs célébrités américaines ont été volées et diffusées sur Internet.

Mise à jour du 1/09/2014 à 16h : le piratage des comptes iCloud aurait été rendu possible par une faille du service "Localiser mon iPhone", désormais comblée par Apple.

Red Alert à Hollywood ! Peut-on faire confiance à son smartphone ? Récit de Sébastien Sabiron :


En moins de vingt-quatre heures, l'affaire qui a explosé sur le Net a déjà un nom: le Celebgate.  Des photos volées de Jennifer Lawrence et de plusieurs autres artistes américaines, nues, ont été diffusées sur le site de partage anonyme 4chan, dans la journée du 31 août.

Pour une meilleure visibilité, cliquez sur l'image.

 

Aux origines de la fuite

Dans un premier temps, l'utilisateur anonyme à l'origine de la fraude s'est manifesté sur 4chan, proposant de vendre les photos en échanges de bitcoins. Il n'a pas été pris au sérieux jusqu'à ce qu'il passe à l'acte, en publiant sur le site les clichés très intimes de plusieurs célébrités. Clichés mis à disposition dans la catégorie /b/ imageboard, principalement dédiée aux images pornographiques.

Ces fichiers ont été volées via le piratage des comptes iCloud des nombreuses stars en question. Parmi elles, il y a entre autres Scarlett Johansson (qui avait déjà connu une mésaventure de ce genre auparavant), Kristen Stewart, Selena Gomez ou encore Rihanna...

Les photos ont depuis été supprimées du site mais trop tard, puisqu'elles ont circulé sur Reddit et sur Imgur. Plusieurs captures d'écrans sont toujours visibles sur Twitter.

Comme preuve de sa "bonne foi", l'internaute anonyme a également diffusé ces deux captures d'écran de son ordinateur, où l'on peut apercevoir des miniatures de sa gigantesque librairie d'images volées - certaines d'entre elles sont encore "à paraître".


 

Apple ne s'est toujours pas exprimé sur cette faille de son système de cloud computing. D'autres accusations menacent également le service de stockage Dropbox.

Le cas Jennifer Lawrence

Si l'authenticité de ses photos ne fait pas l'unanimité (certaines d'entre elles auraient été retouchées sur Photoshop), l'actrice Jennifer Lawrence est la seule à avoir confirmé que les images diffusées étaient bien les siennes. Celles-ci sont largement relayées sur Twitter - d'ailleurs le réseau social a commencé à suspendre les comptes qui les diffusent.

Au site people TMZ, l'actrice a exprimé son indignation :

Il s'agit d'une violation flagrante de la vie privée. Les autorités ont  été contactées et engageront des poursuites contre toute personne publiant les photos volées de Jennifer Lawrence.


 

Pire que les paparazzis, les pirates informatiques sont aujourd'hui les nouvelles bêtes noires des célébrités. Bienvue à l'ère numérique.

 


 

(via Daily Dot et Pixels)

 

Par Marie Moglia / le 01 septembre 2014

Commentaires