Des féministes écrivent une lettre pour retirer Damso de l'hymne belge

/ le 07 mars 2018
Des féministes écrivent une lettre pour retirer Damso de l'hymne belge
Et ça continue...

Sélectionné pour créer l'hymne des Diables Rouges (équipe belge de foot) pour la prochaine Coupe du monde qui se déroulera en Russie le 15 juin prochain, Damso ne s'est pas fait que des amis depuis ce mois de novembre 2017...

En effet, de nombreuses féministes belges ont vu d'un très mauvais oeil ce choix qu'elles considérent comme trop vulgaire. S'en est suivi une énorme polémique en Belgique qui n'a pas pertubé Dems qui a déjà bouclé l'hymne et qui se félicite d'avoir déjà le morceau le plus attendu 2018. (passage à 14:50)

 

On pensait que cette polémique était presque terminée mais voilà que ce mardi 6 mars 2018 le Conseil des femmes est revenu à l'attaque. Avec une lettre ouverte adressée aux sponsors des Diables Rouges : Carrefour, AB InBev, Royal Mail, la Loterie Nationale, ING, BMW, Proximus, EDF, PwC, Coca-Cola, Adidas, Besix et Munich Re...

Ses textes sont remplis de dégoût, de mépris et de violence verbale envers les femmes


affirme le conseil des Femmes qui menace de porter plainte auprès de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes.

Avant de rajouter :

La Coupe du Monde de football est un événement fortement médiatisé, qui fascine autant les hommes que les femmes et les enfants. Il est inacceptable qu'une personne comme Damso, connu pour son langage grossier et sexiste, soit le porte-drapeau de notre pays. Que dit ce choix sur notre société? Que nous ne voyons pas de problème à diffuser des propos haineux envers la moitié de l'humanité?


 

Et en plus la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Zuhal Demir s'est meleé de l'affaire et a vivement critiqué ce choix.

Je ne peux imaginer que l'Union belge veuille associer la marque 'Diables Rouges' à cela


 

Des critiques qui ne cessent de s'amplifier et qui on espère ne feront pas changer d'avis l'URBSFA car pour une fois on aura un hymne moderne et surtout de qualité pour une équipe de foot. Quant à Damso il a répondu encore une fois à sa façon à ces propos avec un simple tweet :




Et là on pense direct à sa punchline dans BruxellesVie "Dans sa tte-cha, j'ai nagé le crawl". Les féministes vont apprécier.

 

 

 


Crédit photo : Instagram Damso

+ de Damso sur Mouv'




/ le 07 mars 2018

Commentaires