Des émoticones sur les murs du MoMA

/ le 29 octobre 2016
Des émoticones sur les murs du MoMA
Le MoMA (Museum of Modern Art) de New-York a acheté 176 emojis pour les exposer. Mais ce ne sont pas n'importe quels emojis, ce sont les tout premiers emojis. Créés en 1999, ils viennent d'être érigés au rang d'oeuvre d'art. Ils seront prochainement exposés sur les murs du musée.

Vous ne les avez sans doute jamais vu s'afficher sur l'écran de votre smartphone, pourtant ce sont eux les tout premiers emojis. Ils ont été créées en 1999 pour NTT DoCoMo, une entreprise de téléphonie japonaise. Aujourd'hui, ça parait banal, mais à l'époque, c'était une révolution, la création d'un nouveau mode de communication.

Le père des émojis est japonais

On est à la fin des années 1990. Les mails commencent à être envoyés massivement, puis les textos font leur apparition. Les messages sont alors raccourcis, abrégés, synthétisés au maximum. Partager ses émotions dans un mail ou un SMS devient alors compliqué. 176 émoticones sont alors développés sous la supervision de Shigetaka Kurita Qui, le père des émojis. Ils mesurent 12x12 pixels et n'existent qu'un 6 couleurs : noir, rouge, orange, lilas, vert et bleu royal. Ces premiers émojis sont très éloignés de ceux que l'on connait aujourdhui, et certains sont devenus totalement incompréhensibles...

Les émojis en 1999 par MoMA

 

Dès leur sortie au Japon, ces émojis connaissent un immense succès. Ils sont alors copiés par d'autres concurrents japonais, puis par des entrepreneurs de la Silicon Valley. Mais c'est bien plus tard, lors de leur intégration à l'Iphone par Apple en 2011, qu'ils deviennent un succès mondial.

Pourquoi afficher des émojis sur les murs d'un musée ?

L'annonce du MoMA d'acquérir les 176 premiers émojis a bien sûr fait hurler un grand nombre de personne. Mais le musée justifie clairement cette acquisition :

"Les emojis de Shigetaka Kurita sont des représentations puissantes de la façon dont le design peut influencer le comportement humain. Le design d'une chaise oriente notre posture, les formats des communications électroiniques orientent nos voix. La collection du MoMA est constituée de multiples exemples d'innovations design qui ont radicalement influencé notre comportement".


 

Ces émojis ont créé un mode de communication à part entière, où les émotions sont transmises par des images. Aujourd'hui, il existent plus de 2 000 émoticones dans nos smartphones et ponctuent la plupart de nos messages 2.0.

Le MoMA annonce l'installation de l'exposition dans le courant du mois de décembre, et s'attend, sans aucun doute, "à inspirer de nombreux selfies".

 

 


 

Photo de couverture : crédits MoMA

Par Juliette Loiseau

 

/ le 29 octobre 2016

Commentaires