Des chats remplacent les pubs dans le métro à Londres

/ le 14 septembre 2016
Des chats remplacent les pubs dans le métro à Londres
Sur les murs de la station Clapham Common, dans un quartier sud de Londres, tous les panneaux publicitaires sont remplacés par des affiches de chats. Le but : sensibiliser sur la place de la pub, et rendre le trajet matinal plus sympa et agréable.

Depuis deux jours, ils observent les londoniens qui prennent le métro à Clapham Common. 68 photos de chats ont été placardées sur les murs et sur les portiques de métro par le collectif Glimpse, à la place des pubs habituelles.

Une petite équipe d’une dizaine de personnes planche depuis avril pour organiser cet happening qui va durer deux semaines. “Les meilleures choses de la vie sont gratuites” indiquent-ils sur leur site, alors exit les affiches qui veulent vous vendre un téléphone ou des fringues. A la place, des photos de chats par dizaines pour une station de métro avec ambiance chaleureuse garantie.

 

Le projet est donc baptisé CATS, pour Citizens Advertising Takeover Service : le service citoyen de reprise en main de la publicité. James Turner, le co-fondateur de Glimpse, et donc de cette initiative, tient pourtant à préciser qu’il n’est pas contre la publicité. “On veut que les agences et les marques soient conscientes du pouvoir qu’elles exercent et qu’elles l’utilisent pour encourager des valeurs positives” indique-t-il dans un post sur Medium.

En revanche, pas de lolcats à l’horizon. Sur des fonds de couleur unie, ce sont en majorité des chats issus de deux associations de protection animale qui ont été pris en photos. L’équipe profite ainsi de cette campagne pour faire craquer les amoureux des chats et peut-être offrir un nouveau foyer à ces bestioles.

Un projet issu du crowdfunding

Pour financer cette campagne, l’équipe d’une dizaine de volontaires (dont certains bossent paradoxalement dans la publicité et la communication) a lancé une levée de fonds sur Kickstarter fin avril. En un mois, ils ont récolté plus de 23 000 livres sterling, soit plus de 27 000 euros, grâce à près de 700 contributeurs. Ces derniers bénéficient de cadeaux spéciaux, comme des posters ou des stickers avec leur propre chat. 

Tout le projet a été mis en place avec l’accord de la société des transports londoniens. Les affiches ne resteront en place que jusqu’au 2 octobre, avant que les affiches publicitaires reprennent leurs droits. 

 


 

Crédits photos : © Glimpse
Morgane Heuclin-Reffait

/ le 14 septembre 2016

Commentaires