Denver #3, Fusillade à la "Cannabis Cup"

Par Gaële Joly / le 22 avril 2013
Denver #3, C'est quoi la "Cannabis Cup" ?
Denver, dans le Colorado, accueillait ce week-end la "Cannabis Cup". Des festivités entachées par une fusillade qui a fait 3 blessés. Reportage en image de Gaële joly

 

Les tirs ont transpercé l’immense nuage de fumée, flottant sur le center civic park de Denver, (Colorado, ouest des Etats-Unis). Trois personnes ont été blessées samedi dans une fusillade survenue lors d’un rassemblement de fumeurs de pétards. La fusillade s’est déroulée vers 17H00 locales. Des milliers de personnes ont craint un nouvel quelques jours après les événements tragiques de Boston.

Récit de notre reporter Gaele Joly

 

Quand 20 000 personnes fument un joint en même temps, c'est le principe du rallye 420. Photo prise à 4h20, 40 minutes avant la fusillade.

Des milliers de personnes s’étaient rassemblées pour célébrer le 20 avril -- une date qui s’écrit 4/20 aux Etats-Unis et fait référence au «420», l’une des façons de désigner la marijuana, dont la consommation à des fins récréatives est autorisée dans le Colorado depuis décembre dernier.

«Un homme et une femme ont été touchés. Les deux victimes ont été blessés aux jambes mais leur vie n’est pas en danger», a écrit la police de Denver sur son compte Twitter.

La police a précisé un peu plus tard qu’une troisième victime, «un jeune frôlé par une balle», s’était présenté de lui-même à l’hôpital.

Les images des télévisions locales montraient la dispersion chaotique de la foule après les coups de feu, et des mouvements de panique qui n’ont cependant fait aucun victime.

 

Les Américains sont encore en état de choc après l’attentat lundi du marathon de Boston, dont l’un des auteurs a été tué dans un échange de tirs avec la police, et l’autre capturé vivant vendredi.

Les auteurs présumés de la fusillade ont pris la fuite, mais la police a publié leur signalement sur Twitter: il s’agirait de deux Noirs, l’un portant un sweat-shirt à capuche, et l’autre une chemise à carreaux blancs et noirs. Le motif de la fusillade restait inconnu samedi soir.

Selon l’organisateur du rassemblement, Miguel Lopez, également cité par le Denver Post, toutes les activités de samedi et de dimanche ont été annulées.

Et pourtant la journée avait bien commencé, reportage en photo de Gaele Joly

C'est là qu'a eu lieu la fusillade 
 
 
 
 
Par Gaële Joly / le 22 avril 2013

Commentaires