Denver #2, Cannabis Industry

Par Gaële Joly / le 21 avril 2013
Denver #2, Quand le cannabis business explose
Le Mouv poursuit sa série de reportage dans le Colorado, où le cannabis vient d’être légalisé. C’est toute une nouvelle industrie qui émerge, le « pot business », le business de l’herbe. A Denver, Gaele Joly a suivi un cours à la THC University, s’est faufilée dans un "cannabis tours", et a testé les sodas à la marijuana.

 

« A geyser is going to go off», prédit le magazine américain Fortune, qui fait sa une d’avril sur les investisseurs et les entrepreneurs de cette nouvelle industrie de la Marijuana.

Une industrie déjà florissante. Cette année, les ventes de Cannabis devraient rapporter aux Américains, entre 1,3 et 1,5 milliards de dollars, selon les chiffres du Medical Majijuana Business Daily’s Factbook 2013. L’an prochain, ce chiffre devrait atteindre les 3 milliards de dollars, avec la légalisation du cannabis dans l’état de Washington et du Colorado. Pas étonnant que les entrepreneurs se soient jetés dessus.

Dans le Colorado le « pot business » explose. Reportage de Gaele Joly.

 

 Quinoa et légumes, sauce cannabis !

A Denver, et jusqu'aux premières cimes des Rocheuses, il flotte depuis quelques jours comme une douce odeur de fumette. Et pour cause, la capitale du Colorado accueille jusqu'à dimanche la World Cannabis Week. L’occasion pour Matt Brown de tester son premier circuit touristique spécialisé dans le cannabis, My 420 Tours. Ce militant pro-cannabis assure en avoir vendu 160 forfaits, « trois fois plus que prévu », selon lui, « 80% des inscrits viennent d'autres états que le Colorado ». Des formules qui se déclinent en trois à cinq jours, de 499 à 849 dollars US.  

Matt Brown, fondateur de My420 Tour, premier circuit touristique du cannabis aux US

Première étape de My 420 tours, un cours de cusine sauce cannabis.

 

Shawn, 26 ans a fait le voyage depuis la Floride, il n'en revient toujours pas d'être là : « Oui, c’est bizarre c’est vraiment un autre monde ici, à Denver. J’ai trouvé le plan sur Facebook. Ces cours de cuisine, la visite des dispensaires de cannabis, c’est le tout premier cannabis tour jamais organisé ici, c’est complètement dingue ».

Shawn est venu de Floride pour assister à My 420 Tours

 

My 420 Tours va donc continuer à proposer ses circuits. Des programmes autour du ski, de la découverte des Rocheuses l'été comme l'hiver, ainsi que des formules "spécial grand-mère", pour soulager les rhumatismes !

Apprende a cultiver ses plants à la THC University

A Denver, la marijuana a, depuis peu, son université. La THC University (composant psychoactif du cannabis) propose trois certificats. Le premier apprend aux élèves à tenir une boutique de marijuana et à donner des conseils. Le deuxième est destiné à ceux qui veulent apprendre à cultiver leur plants, et le dernier, plus poussé est un Master en culture « pour exceller rapidement dans l’industrie du cannabis ».

Freeman LaFleur et Matt Jones, fondateurs de la THC University de Denver 

 

Une idée de Matt Jones, 24 ans, et Freeman LaFleur, 25 ans : « On a des élèves de 60 ans qui cultive chez eux, et qui veulent ouvrir un business, ou simplement mieux cultiver leurs plants. On a des jeunes qui n’ont jamais cultivé avant et qui veulent apprendre ou entrer dans l’industrie, ouvrir un coffee shop. Si vous regardez notre classe c’est très bizarre ».

Du soda au THC

Direction la zone industrielle de Denver, à la rencontre de Trip Keber le patron de la très prometteuse entreprise Dixie Elixir and Edibles. Dans cette usine, on fabrique des truffes au chocolat, des huiles essentielles, des crèmes pour la peau ou encore des sodas bourrés de THC. Des produits à usage thérapeutique, mais l’amendement 64 a, là aussi, ouvert les perspective. « On avait jusque là, environ 100 000 patients, mais en 2014 on va approcher du millions de consommateurs, Ce qui va générer, selon mes propres estimations, des milliards de dollars de revenus, donc oui c’est une explosion massive et mon entreprise Dixie va en prendre profiter, c’est sûr », explique Trip Keber.

Visite guidée avec Christie Lusford, directrice marketing

Christie Lunsford et le soda au THC 

 

Reportage dans l'usine. Christie Landford responsable marketing et Tripp Keber le patron de dixie elixir and Edibles. Ils veulent convaincre le gouvernement français de légaliser l'usage thérapeutique de cannabis.

 

Par Gaële Joly / le 21 avril 2013

Commentaires