DEBATTLE : les jeunes Français parlent aux candidats à la présidentielle

/ le 23 mars 2017
DEBATTLE : Place aux jeunes
Focus sur les candidats qui se préparent à participer samedi 25 mars à Mouv’

Samedi 25 mars à la Maison de la radio (Paris), Mouv’ organise Debattle.  Agés de 16 à 30 ans, 25 jeunes vont défendre leurs idéaux en matière de société de la légalisation du cannabis à l’éducation en passant par l’emploi ou l’égalité hommes/femmes. Les meilleurs d’entre eux pourront interpeller directement les candidats à la présidentielle.

Comment concilier hip hop et politique ? C’est le défi que vont tenter de relever 25 jeunes dans le cadre de Debattle, un grand battle oratoire entre danse, beatbox et punchlines. Parmi eux Nicolas, étudiant à SciencesPo Paris :

Avec ma binôme Diana, on souhaite aborder le thème de l’éducation sexuelle qui est un sujet très peu traité et ça ajoute encore plus un intérêt à ma participation. J’aimerais présenter mon idée à Emmanuel Macron car il a l’air de s’intéresser aux jeunes. Debattle est une forme d’engagement politique très intéressante en s’adressant aux candidats, on peut vraiment changer les choses et être confronté à des politiques


Ancien élève scolarisé dans une zone d’éducation prioritaire, il fait actuellement un service civique avec une association sur l’égalité des chances et encourage les lycéens de milieu modeste à suivre les études dont ils rêvent de faire.


Kevin (20 ans) vient du 94 et travaille dans l’éducation populaire. Il souhaite plus de cohérence et d’exemplarité de la part de nos élus pour arrêter certains privilèges.

Il n’est pas normal que nous puissions être députés ou sénateurs et exercer ce métier avec un casier judiciaire alors que dans beaucoup de professions il en faut un vierge. Cette justice redonnera du sens dans la politique pour donner envie de voter à nouveau. 




Dans le même registre, Charles, originaire de Bobigny (93) souhaite une meilleure orientation aux collèges et lycées qu’il faut intégralement repenser.  

Il n’y a pas beaucoup d’information dans l’orientation et beaucoup se retrouvent seuls. Un de mes amis qui avait les meilleures notes de ma classe au lycée est allé faire un BTS qui l’a laissé sur le carreau. Maintenant il est à la cité et ne fait plus rien, j’ai l’impression qu’il est passé à côté.


 


Lucy et son amie Marine (Paris) souhaitent des évolutions sur le droit des femmes et ont décidé de défendre des problématiques féministes à travers Debattle.  

Nous voulons qu’elles reviennent sur le devant de la scène et qu’il se passe quelque chose contre le harcèlement dans les transports. Trop de femmes sont agressées dans l’espace public et nous souhaitions interpeller les candidats sur ce sujet. 


 

Enfin, les affaires Théo Luhaka et Adama Traoré ont également marqué certaines contributions puisque les thèmes de la police et de la sécurité ont beaucoup réagir. Mathilde, lycéenne en Bretagne, souhaite qu’on réapprenne à ne plus faire d’amalgame entre les policiers et les jeunes de quartiers défavorisés. 

J’aimerais qu’on établisse une véritable collaboration entre la police, les jeunes et surtout le peuple


 

Cette question intéresse également Josselin qui est en terminale L :

J’aimerais qu’on élargisse le moyen de légitime défense et que nous recréons une police de proximité. J’aimerais bien débattre avec Benoit Hamon. Ce projet organisé par Mouv’ est l’opportunité de mettre les jeunes sur le devant de la scène. 


 


Tous ces sujets seront traités et jugés sur le fond et la forme par un jury composé de journalistes ou animateurs de Radio France (France Culture, France Inter, France Info) mais également venus d’autres univers artistiques (Leila Sy, Rachid Santaki).

Les gagnants auront peut-être l’opportunité de proposer leurs idées aux candidats à l’élection présidentielle à l’occasion de Mouv' 13 Actu.

 


Crédit photo : Mouv'

+ de debattle sur Mouv'

 

 

 

/ le 23 mars 2017

Commentaires