De l'effet thérapeutique d'un bon Hitchcock

Par Marie Moglia / le 17 septembre 2014
De l'effet thérapeutique d'un bon Hitchcock
Des chercheurs canadiens ont découvert que l'un des courts-métrages du Maître du suspens pouvait stimuler la conscience de patients en état végétatif. L'un d'eux était apathique depuis 16 ans.

C'est une découverte pour le moins surprenante: des scientifiques canadiens ont révélé que des personnes en état végétatif (ou syndrome d'éveil non-répondant) pouvaient montrer des signes de conscience. Pour ce faire, ils ont testé des personnes en bonne santé et des patients diagnostiqués "inconscients", en réalisant un IRM de leurs cerveaux pendant un visionnage d'un court-métrage d'Alfred Hitchcock, Bang! You're Dead (Haut les mains!)

 

 

Pour les besoins de l'étude, les scientifiques ont réduit le film à huit minutes, tout en gardant la trame attrayante de l'histoire: un garçon de 5 ans trouve le revolver armé de son oncle et s'amuse à jouer avec, inconscient du danger qu'il tient entre ses mains.

Le scanner a donc révélé des niveaux similaires d'activité cérébrale entre les deux groupes. Surtout, un patient en état végétatif depuis 16 ans s'est montré particulièrement réactif à ce test. Les chercheurs suggèrent même qu'il aurait compris et assimilé le court-métrage en question, comme l'explique le Dr Lorina Naci:

Pour la première fois, nous montrons que le patient avec un niveau de conscience inconnu est capable d'analyser son environnement, de la même façon que les individus en bonne santé. Nous savons déjà qu'un patient sur cinq est, à tort, diagnostiqué comme inconscient. Cette étude pourrait montrer que cette statistique est bien plus importante.


Merci Alfred !

 


(via Medical News Today)

Par Marie Moglia / le 17 septembre 2014

Commentaires