Dawala quitte le club de Bobigny et monte un pôle sport

/ le 14 avril 2015
Dawala quittera son poste de président de l'AF Bobigny en juin. Le PDG de Wati B a décidé de monter un pôle sport au sein de son label.

Musique, streetwear, cinéma et maintenant sport, rien n'arrête le label Wati B. Son PDG Dadia Diakité, dit Dawala, a annoncé qu'il rendrait sa casquette de président du club de football de Bobigny en juin, soit un an et demi après en avoir repris les rênes. Dans un entretien donné au Parisien, il explique vouloir se consacrer à la création d'un pôle sport au sein de son label.

J'ai décidé de m'investir pleinement dans un projet qui me tenait à coeur depuis plusieurs années [...]. Cela va me demander beaucoup de temps pour le mettre en place


Un pôle sport ouvert aux jeunes Français et aux jeunes Africains

Le but de ce futur pôle sport? Accompagner les jeunes footballeurs qui souhaitent devenir professionnels. Car Dawala n'oublie pas d'où il vient.

"Je suis arrivé en France à l'âge de onze ans sans parler un mot de français, raconte ce Franco-malien au Parisien. Ma persévérance m'a permis de réussi dans certains domaines, comme la musique. Ce n'est pas évident pour un jeune de percer s'il n'est pas entouré"


 

La structure accueillera des Français mais aussi des Africains. Des filières de détection sont déjà en place au Sénégal et au Mali.

Ceux qui ont le potentiel pourront venir en France, détaille le PDG de Wati B, on leur apportera une aide logistique et financière


 

Dawala explique qu'il ne compte pas revenir à la tête de Bobigny une fois que son projet sur les rails: "L'équipe est respectée dans toute l'Ile-de-France". Il estime qu'avec le vice-président Mamadou Niakaté, le club est entre de bonnes mains.

 


Photo: Dawala Officiel/ Facebook

 

/ le 14 avril 2015

Commentaires