"Dark Vador" contre "Dark Vador" : duel de comics

Par Augustin Arrivé / le 14 octobre 2015
"Dark Vador" contre "Dark Vador", duel de comics
La saga "Star Wars" a inspiré des centaines d'adaptations en bande dessinée. Deux nouveaux albums sont sortis le 7 octobre : "Dark Vador, tome 1, Vador" chez Panini Comics, et "Dark Vador, tome 2, la prison fantôme" chez Delcourt.

 

 

Vous ne trouverez pas un seul bouquin dans le Faucon Millenium, pas un seul exemplaire de L'âne Trotro sur Tatooine. Rien. Personne ne semble lire dans cette galaxie très très lointaine. Pas le temps sans doute : il faut survivre, et sauver la République. En revanche, on ne compte plus les livres et les BD inspirées de Star Wars. Des centaines de comics ont été publiées depuis la sortie de l'Episode IV en 1977. C'est ce qu'on appelle "l'univers étendu" : des aventures labellisées Lucasfilm mais qui ne sont pas racontées dans les films.

 

Extrait de "Dark Vador, tome 1, Vador", par K. Gillen et S. Larroca © Panini Comics, 2015

 

Deux d'entre elles ont été traduites en français et publiées le même jour, le 7 octobre dernier. Dark Vador, tome 1 : Vador, par Kieron Gillen et Salvador Larroca (chez Panini Comics) se déroule juste après Un nouvel espoir. L'Etoile Noire vient d'être détruite par Luke Skywalker, Dark Vador a merdé, il se fait gronder par l'Empereur qui le met au défi en le testant sur de nouvelles missions. Un méchant héros ? Pas illogique d'après Aurélien Vivès, directeur de la rédac du magazine Star Wars Insider, édité par Panini :

On n'a pas forcément d'attachement pour Dark Vador, mais on a de l'attachement pour son parcours. On sait d'où il vient, on sait qu'il a chuté, et on connait son destin avec cette rédemption finale. Kieron Gillen en joue pour nous manipuler.

Extrait de "Dark Vador, tome 1, Vador", de K. Gillen et S. Larroca © Panini Comics, 2015

 

Ce super-vilain casqué sera aidé par une pilote freelance, Aphra, version méchante d'Han Solo, le personnage incarné au cinéma par Harrison Ford. "Le scénariste s'amuse avec ça. Il fait des références à Indiana Jones. Il dit qu'Aphra est une archéologue. C'est la Han Solo des méchants, et elle est secondée par des versions maléfiques de R2D2 et C3PO."

Si c'est à Panini Comics que l'on doit cette traduction, c'est que la version originale de Vador est récente. Elle date de début 2015, après le rachat de Lucasfilm par Disney, et donc après l'édiction de nouvelles règles de publication : les nouveaux comics imagineront l'histoire officielle de la saga, plus question d'inventer des scénarios alternatifs avec (au hasard) un Obi-Wan Kenobi drag-queen ou une Padme Amidala qui survivrait à son accouchement. Panini détient les droits de ces nouveaux titres.

 

Extrait de "Dark Vador, tome 1, Vador", de K. Gillen et S. Larroca © Panini Comics, 2015

 

C'est néanmoins Delcourt qui conserve l'exclusivité de publication des anciennes aventures, à peu près aussi nombreuses que les clones de l'Episode II. C'est ainsi qu'on a pu découvrir, ce même 7 octobre, Dark Vador, tome 2, la prison fantôme, par Haden Blackman et Agustin Alessio, et qui n'est en rien la suite du précédent. Toute autre série, d'aussi bonne qualité, même si sa première publication américaine date de 2012, avant ce nouveau règlement.

 

Extrait de "Dark Vador, tome 2, la prison fantôme", par H. Blackman et A. Alessio © Delcourt, 2015

 

Thierry Mornet, responsable éditorial comics chez Delcourt, conçoit que ce puisse être compliqué de s'y retrouver : "C'est à Disney qu'il faudrait poser la question. Les lecteurs feront leur choix, et tant mieux s'ils ont accès à des récits de qualité, quel que soit l'éditeur."

La prison fantôme s'inscrit d'ailleurs tout autant dans la saga ciné que Vador : "Il y avait systématiquement un comité de lecture chez Lucasfilms qui approuvait les publications." Ici, nous remontons après l'Episode III, au moment où Anakin vient de se transformer en Dark Vador. L'Etoile Noire est en construction. Le personnage principal est un nouveau venu, Laurita Tohm, élève de l'académie militaire de l'Empire, fasciné par le seigneur sith.

Il est sombre, mais il a des valeurs. C'est un personnage sincère qui agit dans l'ombre de Vador. Il est question des relations de pouvoir qu'entretiennent différents personnage autour de l'Empereur.

Extrait de "Dark Vador, tome 2, la prison fantôme", par H. Blackman et A. Alessio © Delcourt, 2015

 

On n'en dira pas plus pour ne pas gâcher le suspense. L'Episode VII de la saga sort en salles dans deux mois, le 16 décembre. Vous risquez d'être d'ici-là enseveli sous les actus Star Wars. Ces deux séries peuvent vous servir de mise en bouche. Et plutôt que de choisir, lisez les deux !

 

 


 

Toute l'actu de la bande dessinée sur Mouv', c'est par ici.

Illustration de couverture : extrait de Dark Vador, tome 2, la prison fantôme © Delcourt, 2015

 

Par Augustin Arrivé / le 14 octobre 2015

Commentaires