Daft Punk Unplugged et autres absurdités

Par Augustin Arrivé / le 28 octobre 2014
Daft Punk Unplugged et autres absurdités
Charlie Poppins, blogueur masqué, signe des gags en une case complètement idiots. Il y imagine l'enfance d'Hergé, les baisers radioactifs de Pierre et Marie Curie ou la to-do-list de Mark Zuckerberg. Des strips rassemblés aujourd'hui dans un album publié chez Dargaud.

 

Une case, une légende, une blague. Le triptyque méthodologique de Charlie Poppins est simple. Et pourquoi faire compliqué quand son humour fait mouche à chaque fois ? Jusqu'au 14 novembre, la galerie Michel Lagarde à Paris accompagne la sortie de son premier album (Le strict maximum, chez Dargaud) par une exposition aussi absurde que ses planches : son avatar moustachu y est décliné en distributeur de pez, mug ou vinyles vintages (Charlie Poppins chante Noël). Contentons-nous pour commencer de la BD.

 

Extrait de "Le strict maximum" de Charlie Poppins © Dargaud, 2014

 

Le strict maximum se satisfait donc du strict minimum : en une phrase, parfois moins, Charlie, ou quel que soit son vrai nom, sait saisir l'absurde dans tout ce qu'il a de plus insensé. La blague du fou qui repeint son plafond en version modernisée. Blogueur et twittos, le Français use du name-dropping à bon escient (les commentaires DVD nébuleux de Stanley Kubrick), invente des compétitions invraisemblables (le championnat du monde de lancer d'écureuils volants) et façonne la pop-culture à sa sauce (mention spéciale à Hello Kitty en plein bad).

 

Extrait de "Le strict maximum" de Charlie Poppins © Dargaud, 2014

 

L'artiste, qui se décrit comme "dessinateur de Mickey", organisant son temps "entre son activité de cartooniste et son métier de montreur d'ours", prend un malin plaisir à raconter n'importe quoi. On est à mi-chemin entre Gary Larson et le Chat de Philippe Geluck. Un album qui se picore avec joie ou se dévore d'une traite, réservé aux rêveurs, second degré.

 

Extrait de "Le strict maximum" de Charlie Poppins © Dargaud, 2014

 

Toute l'actu de la bande dessinée sur le Mouv', c'est par ici.

Photo de couverture : Le strict maximum de Charlie Poppins © Dargaud, 2014

 

Par Augustin Arrivé / le 28 octobre 2014

Commentaires