Coucou Kanye ! Le père de Beck a bossé avec Beyoncé

Par Sébastien Sabiron / le 06 mars 2015
Coucou Kanye ! Le père de Beck a bossé avec Beyoncé
C'est une info en forme de pied de nez à Kanye West qui s'était invité en toute élégance sur la scène des Grammy Awards pour contester la récompense de Beck : le compositeur David Campbell, père du chanteur canadien, est crédité sur un album de Beyoncé.

Beck doit respecter la notion d'art et rendre sa récompense à Beyoncé, qui la mérite davantage. Quand vous faites régresser l'art, que vous ne le respectez pas et que vous giflez en plein visage ceux qui produisent des morceaux monumentaux, c'est irrespectueux.



Cette déclaration pleine de tendresse et d'humilité est signée Kanye West. Nous vous racontions ici comment le bonhomme s'était pointé sur la scène des Grammy Awards, alors que Beck empochait la statuette de l'album de l'année.

La séquence avait donné naissance à un hashtag () et à une guerre virtuelle entre fans, ceux de Beyoncé allant jusqu'à vandaliser la fiche Wikipedia de Beck :


"Il est connu comme étant la tête de cul qui a volé le Grammy de Beyoncé en 2015" (© Wikipedia)

Le papa de Beck donne dans le R&B

Des petits malins du forum Reddit ont trouvé le moyen de mettre tout le monde d'accord. David Campbell, le père de Beck a travaillé avec Beyoncé sur B'Day en 2006, un disque récompensé par le Grammy du meilleur album R&B en 2006.

Le compositeur canadien agé de 67 ans est également crédité sur les albums son fiston et de plusieurs artistes (Adele, Taylor Swift, Justin Timberlake et Michael Jackson) qui ont sans doute plus de valeur "artistique" aux yeux de Kanye que ce vilain chevelu de Beck.

 


Depuis l'incident, Kanye West s'est excusé publiquement sur Twitter et dans une interview télévisée. A la question "Who the Fuck is Beck ?" les fans de Beyoncé ont désormais leur réponse : "c'est le fils du monsieur qui compose pour votre idole."

Ils pourront aussi écouter "Beckyoncé", mashup malin entre le Single Ladies de Beyoncé et le Loser de Beck. 

 

 


 

Par Sébastien Sabiron / le 06 mars 2015

Commentaires