Concert de J.Cole à Paris : on y était et c'était vraiment dingue [vidéos]

/ le 11 octobre 2017
Concert de J.Cole à Paris : on y était et c'était vraiment dingue [vidéos]
Une belle claque !

C'était le concert événement de ce début octobre à Paris : la venue du génie (si, si) J.Cole ce mardi 10 octobre au Zénith de Paris pour une date qui restera gravée dans la mémoire de ses fans français. Pour info, sa dernière apparition en France remontait au 10 mai 2015 pour le Forrest Hills Drive Tour.

En première partie de ce show de folie, on avait le droit à 3 artistes signés sur son label Dreamville Records (dans l'ordre): Ari Lennox, EarthGang et J.I.D. Et Franchement ils ont vraiment assuré avant que le boss arrive. 

Aux alentours de 21h20, Cole est arrivé sapé comme un taulard sortant de prison (gros décor) sur le morceau planant For Whom The Bell Tolls  devant une foule surexcitée. Le ton est donné !

 

Il a enchaîné avec énergie et brio Immortal, Déjà Vu, Lights Please, Ville Mentality, Can'T Get Enough. 

(J.Cole - Lights Please)

 

Un des moments forts de la soirée : l'explication du morceau Neighbors. Il raconte qu'il a décidé de déménager dans un "nice neighborhood" (= voisinage aisé composé de blancs comme ils disent aux USA) et dans sa baraque il a installé un studio pour pouvoir bosser sur sa musique. Du coup ses potes, des rappeurs, des producteurs... venaient tous les jours chez lui ce qui n'a pas vraiment plu à certains voisins (racistes comme l'affirme J) qui les ont balancés à la police en pensant que c'était des drogués. Cole a donc lâché en plein concert la vidéo de la descente des flics dans sa baraque et c'est assez choquant. En terminant par poser la question au public plusieurs fois : "Why Do You Think They Came to my house ?". Pour lui, la réponse est évidente.

 

Après cette parenthèse mouvementée des voisins, J.Cole a continué le show sur un rythme effrené enchainant ses classiques (il en a beaucoup) : Wet Dreamz, le survolté A Tale 2 Citiez, G.O.M.D, No Role Modelz. 

(J.Cole - G.O.M.D) Avec des jolis sractchs de son DJ.

 

(J.Cole - No Role Modelz)



Après 1h15 (un peu court mais très intense) d'un show impeccable, J.Cole a quitté la scène sous une ovation vraiment méritée. Chapeau l'artiste et reviens quand tu veux !

 


Crédit photo : Frank Hoensch / getty Images

+ de J.Cole sur Mouv'

 

 

/ le 11 octobre 2017

Commentaires