Claire et Tatiana vont se marier #1

/ le 02 avril 2013
Claire et Tatiana vont se marier #1
Claire et Tatiana sont en couple depuis 4 ans. Elles veulent donner une vraie famille à l'enfant qu'elles viennent d'avoir, en se mariant dès que la loi le permettra. D'ici là, elles ont presque accepté d'adopter un journaliste du Mouv'...

 

Elles ont donné leur accord très vite. Le deal est du genre contraignant, mais Claire et Tatiana l'ont accepté. En militantes. Oui, elles veulent bien me recevoir à intervalles réguliers, pour de longues discussions sur la vie, l'amour, le mariage et la famille. OK, on se verra plusieurs fois par mois, jusqu'à leur mariage. Quand ce sera possible, elles me présenteront leurs amis et leurs proches. Et oui, je pourrai (quasiment) tout demander.

Régulièrement et pendant plusieurs mois, on retrouvera donc Claire et Tatiana sur lemouv.fr, dans une série de reportages, entre portraits et sujets de société.

Mon objectif : être adopté par Claire et Tatiana !

Les deux jeunes femmes ne sont pas des curiosités. Le couple qu'elles forment n'est pas un exemple, pas plus que n'importe quel autre couple. Mais puisque ces derniers mois, l'actualité porte beaucoup sur les familles homosexuelles, nous allons prendre un malin plaisir ici, à nous demander ce qu'un couple de lesbiennes peut avoir à dire d'une actualité... qui les concerne au moins autant que Frigide Barjot et ses copines.

Soit donc deux jeunes trentenaires, habitantes de Villejuif, en région parisienne. Claire, qui travaille dans l'informatique vient d'accoucher il y a quelques jours d'une petite fille, conçue par procréation médicalement assisteé (PMA), en Belgique.

Tatiana, elle, est cadre dans une entreprise de formation. Des deux, c'est elle qui était la plus chaude pour témoigner au micro du Mouv' :

Tatiana. Photo Corentin Coeplet

 

Pour Claire, se mettre en avant est plus difficile. Mais elle aussi veut donner le change, et répondre le plus naturellement possible aux opposants au mariage pour tous :

Claire. Photo Corentin Coeplet

 

"J'ai dû m'arranger avec ma foi"

Aussi vrai que l'identité d'un humain ne se résume pas à sa sexualité, la foi catholique de Tatiana ne suffit évidemment pas à la définir. Elle est pourtant issue d'une famille et d'un milieu catholique, et avoue sans mal avoir dû composer ces dernières années, notamment avec sa meilleure amie, Marion. Opposée au mariage homo et à la PMA, c'est elle qui a le moins bien vécu le coming-out de Tatiana, et qui a du mal aujourd'hui a accepter l'arrivée d'un enfant... hors volonté divine !

Tatiana : "C'est sûr que Dieu n'est absolument pour rien dans cette naissance. Mais je ne suis pas en contradiction avec ma foi, je me suis simplement arrangée... J'ai préféré garder le message, qui est de faire les choses bien, de rendre les gens heureux, tout ça... Après tout, je suis comme Dieu l'a voulu, et surtout, j'appends à m'assumer comme ça."

C'est peut-être cette foi tranquille qui donne à Tatiana la force de supporter la violence du débat qui agite la France. Mais son caractère optimiste et zen explique tout autant la sérénité qu'elle affiche face à toutes sortes de saillies homophobes :

 

Claire, elle, n'a pas le droit de s'énerver, conseil de médecin... Du coup, elle redoute un peu le retour du débat politique, avec le passage de la loi sur le mariage pour tous au Sénat ce jeudi :

 

Tatiana, encore : "Avoir un enfant, tout le monde nous dit depuis longtemps que c'est une grande claque dans la gueule. Alors, on va vérifier !"

L'arrivée de la petite, sa conception médicalement assistée, la parentalité, et leur façon d'être mères, tout ça dans un contexte de retour des manifs pour tous : on retrouvera Claire et Tatiana prochainement sur lemouv.fr !

 

Reportage pour lemouv.fr : Benoît Bouscarel. Photos : Corentin Coeplet / Radio France

A noter que Tatiana sera l'invitée du 8-9 du Mouv', ce mercredi 03 avril, en compagnie de la ministre de la famille, Dominique Bertinotti.

---------------

Leurs activités militantes :

Tatiana est co-responsable de l'antenne francilienne de l'association des parents et futurs parents gays et lesbiens, et milite également au centre LGBT de Paris Ile-de-France.

Claire est co-organisatrice du festival international du film lesbien et féministe de Paris : cinéffable.

 

 

 

 

 

/ le 02 avril 2013

Commentaires